• Ecrit ce soir et envoyé à tous mes (nombreux) collègues (presqu'une centaine) :

     

    Je te souhaite de  !

    Je te souhaite également un super 

    Accompagné de   et  de ton entourage

    En espérant, bien entendu, que  sera à la hauteur !

    J'espère que  de fins d'années auxquelles tu assisteras seront merveilleuses...

    Et que tu reviendras, à la rentrée,  (ou sans...)

    Aller...  (Euh... cher collègue !)

     

     

    Vous pouvez acheter Noyeux Joël, Tous les bisous, Les mots doux, Le festin de noël, Toutes les fêtes ou Joyeux noël Chien Pourri ! les yeux fermés... quant aux autres... faites comme vous voulez !

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Une petite astuce venant d'ailleurs que j'utilise à la maison avec mes enfants depuis pas mal de temps... et que j'ai utilisé pour la première fois à l'école la semaine dernière. Magique !

    Apprendre aux enfant à ne pas nous interrompre... de manière respectueuse pour tous !

    Le principe est simple : 

    Quand l'enfant a besoin de nous parler mais qu'on est déjà occupé
    (En train d'expliquer quelque chose à un autre élève, en train de téléphoner, en train de lire quelque chose etc) :

    - Il pose sa main sur notre avant-bras.
    (= J'ai un truc à te dire. Remplace le "Maîtreeeeesse !" ou le "Mamaaaan !")

     - On pose alors notre main sur la-sienne

    (= Je t'ai vu. Dès que j'ai fini, je t'écoute. Remplace le "Ah ! Tu vois pas que je suis occupée, attend 2 minutes !")

     C'est tout !

    Et pour la petit histoire : Utilisé en classe avec Pedro, un petit garçon qui (entre autre) ne travaille (presque) JAMAIS sans un adulte à ses côtés, bouge tout le temps (se lève, court, rampe, marche à quatre pattes sous les bureaux) et n'est pas du tout dérangé par le fait d'interrompre ou de couper la parole à tout bout de champs. L'idée du jour :

    1. Faire la première phrase de l'exercice avec lui (J'ai reconnu son besoin d'attention)

    2. Lui demander de faire la suivante tout seul et de venir me montrer le résultat dès qu'il a fini (Ça lui permet de bouger... à bon escient !)... en utilisant la technique ci-dessus si je suis occupée avec un autre élève.

    A mon grand étonnement.... ça a marché ! On a donc réitéré pour les phrases suivantes. Résultat : un Pedro tout sourire d'avoir réussi à travailler seul, une Maîtresseuh toute sourire d'avoir pu travailler avec d'autres élèves.

     

    Pour trouver d'autres solutions de remplacements aux remontrances et punitions en tous genres, je vous conseille La discipline positive de Jane Nelsen (Les collègues de proximité : je vous le prête. Les autres : il est sorti en poche pour 7€ et des brouettes)

    En famille, à l'école, comment éduquer avec fermeté et bienveillance. Mettre en confiance, donner des outils d'encouragement, impliquer et faire grandir l'enfant : c'est ce que propose cet ouvrage à travers de nombreux cas pratiques du quotidien.

    Aujourd'hui, de nombreux parents et enseignants sont frustrés par le comportement des enfants, bien éloigné des manières qu'ils ont connues. L'ouvrage de Jane Nelsen leur offre des clés, des outils concrets ainsi qu'une méthode d'apprentissage ni permissive, ni punitive, dans un cadre à la fois ferme et bienveillant. Ferme, pour respecter le monde de l'adulte et bienveillant, pour respecter celui de l'enfant. Un nouvel élan éducatif ! Cette méthode permet aux enfants, quel que soit leur âge, de développer avec confiance les compétences de vie dont ils ont besoin pour devenir des adultes épanouis, autonomes, responsables et engagés dans la société.

     

    Technique déjà testée et/ou approuvée chez vous ?

     

    Pin It

    12 commentaires
  • astuces pour travailler décomposition additive ou compléments à 10

         Savoir décomposer un nombre permet à l'élève de continuer à intégrer la notion d'addition (résultat de l'assemblage de 2 quantités) et le prépare à la soustraction (compléter une quantité par une autre). Très important donc... et pas toujours évident.

         J'ai fait une petite sélection d'idées permettant de faire appel à différentes entrées : visuelles, kinesthésiques... et n'oubliez pas l'auditif : inciter les élèves à verbaliser (à voix basse...) pendant qu'ils travaillent. ("5 c'est 3 et 2... ou 4 et 1... ou ...). Apprentissage multisensoriel, encore et toujours !

         Une vidéo illustrant le concept par le biais de la pédagogie PNL (Programmation neuro linguistique)... on peut reprendre le principe des bouchons en plastique et de la baguette pour faire manipuler les élèves.

         Jeu du gobelet 

          Albums à calculer de j’apprends les maths Ces histoires se transforment en jeux grâce aux deux rabats de la couverture : quand une page est cachée, les enfants cherchent à l'imaginer. 

        

         Dipli, un petit jeu bien efficace.

     

         Halli Galli : jouer avec différents nombres (5 comme dans la règle puis d’autres)

     Jeu de l'Attrape nombres (Logiciel créé par l’Unité INSERM-CEA de Neuroimagerie Cognitive)

    12 astuces pour travailler décompositions additives ou compléments à 10

            Faire ses achats au marché : Chaque élève va acheter un aliment dont le prix est compris entre 5 et 9€, il doit le payer au marchand avec le billet et les pièces qu’il a à sa disposition. (Bonne idée de contextualisation)

     

    Avec des dominos (Blog en espagnol mais les photos sont parlantes)

        Cubes : Les élèves essaient de trouver toutes les manières possibles de séparer 6 cubes (puis par la suite 7 cubes...) et notent leurs résultat sur la maison du nombre 6 (puis du 7..)

    Gobelet cure-pipe et perles

    Ou sans le gobelet...

    On trouve les fiches qui vont avec sur le blog.

    Même principe avec ces bracelets

            Le compte est bon : L’enseignant choisit le nombre cible (10 par exemple) et 6 cartes chiffres. Pour gagner il faut atteindre 10 en sélectionnant les chiffres écrits sur deux cartes. cartes : 3, 6, 4, 7, 2, 4

     

     

    Réglettes Cuisenaire



    Sachets zip et jetons (A tester... pas sûre que la manipulation soit facile)

     

    Une autre approche encore...

    Fiches des maisons des nombres du Chat noir : 

     

    Et d'autres maisons, en bois cette fois-ci, et à associer avec les perles Montessori, c'est chez Ti'Loustics :

    Aider les élèves à comprendre et mémoriser les décompositions additives ou compléments à 10

     

    Si vous avez d'autres astuces donnez-les nous !

     

    Pin It

    3 commentaires
  • Y'a des années comme ça où ça papote, ça piapiatte, ça bavarde, ça caquette, ça jacasse...

    Et où trouver des solutions pour remédier au bruit ambiant est une question de survie pour les élèves qui n'arrivent plus à se concentrer, pour le maître ou la maîtresse qui rentre le soir avec une tête comme une citrouille, pour tous ces élèves (Mal-entendants, hypersensibles, autistes...) pour qui le bruit est insupportable.

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante - Etape 1

    Une classe vide c'est beaucoup plus bruyant. Pour combler l'espace et avoir une ambiance plus feutrée :

    - Au sol on installe tapis (grands ou petits), morceaux de moquettes, coussins (plusieurs petits, un gros...)

      Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante  Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante

    - Pour les murs : tentures, grandes œuvres collectives en relief (avec tissus, crépon froissé, boites d’œufs décorées etc), rideaux aux fenêtres, bibliothèques remplies de livres, panneaux de liège...

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante  Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante  Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante  

    - Au plafond : décos suspendues (Le top : des formes en mousse, des gros pompons... ), des tissus... allez soyons fous ! Et puis vous aurez une classe super cosy ! 

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante  Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante  Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante

    Reste à faire en sorte que la classe ne devienne ni trop encombrée, ni trop surchargée pour ne pas trop perturber l'attention des élèves. (En optant pour une ou deux couleurs dominantes ça aide bien je trouve)

    - Dernière astuce : au besoin, équiper les pieds des chaises de "dispositifs anti-bruit" (Pour contrecarrer le duo de choc : classe carrelée et chaises métalliques)

    Balles de tennis (Faut être copain avec le dirigeant du club de tennis local)

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante

    Ou patins maisons en feutre

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante  Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante

     

    Pour prolonger la réflexion (rien sur le niveau sonore il me semble par contre), un ouvrage Chenelières : Aménager sa classe pour favoriser l'apprentissage (toujours top mais toujours cher...). 

    Pour des élèves moins bruyants dans une classe moins bruyante - Etape 1

     

    Sommaire et extraits sur le site de l'éditeur.

    Et pour la maternelle :

    Aménager les espaces pour mieux apprendre
    Jacques Bossis - Christine Livérato - Catherine Dumas - Claudie Mejean - Retz

    Et vous ?

    Vous avez d'autres astuces pour rendre une classe moins sonore ?

     

    Pin It

    16 commentaires
  • Un cartable à roulettes pour les adultes ? Pourquoi ?

    Quand on est enseignant itinérant :
    On se promène avec tout un tas de trucs dans son cartable de prof (et cabas et sacs moches en tous genres)... et c'est lourd !

    Quand on est enseignant en classe :
    On se promène avec des piles de cahier et/ou son ordi perso et... tout un tas de trucs dans son cartable de prof (et cabas et sacs moches en tous genres)... et c'est lourd !

    Bref, ça revient au même.

    Du coup pour éviter le lumbago et la crise de nerf au bout de quelques années d'exercice, mieux vaut s'équiper convenablement.
    La rentrée approche, c'est le moment d'investir pour le futur ;)

    Comparatif cartables sacs et mallettes à roulettes pour les enseigants.

    Lire la suite...

    Pin It

    11 commentaires
  • Des livres pour parler dyslexie avec les enfants en classe ou à la maison... pour rassurer, mettre des mots sur les difficultés et prendre conscience des compensations à mettre en place pour les contourner.

     

    Albums jeunesse sur la dyslexie

     

    Les mots du ventre - La dyslexie -  Brigitte Marleau

    Albums jeunesse sur la dyslexie

    La dyslexie expliquée aux enfants. En classe, madame Isabelle passe près de moi, s'arrête et me dit : « Nicolas, ce n'est pas le mot qui est écrit au tableau ». J'efface très vite. Je tourne la page et je recommence. Je ne comprends pas ce qui est écrit. J'essuie une larme avec mon gilet. Les autres élèves ont l'air d'avoir compris. Moi, les lettres s'embrouillent dans ma tête et je ne réussis pas à former des mots. Et tout ça, ça me donne des maux de ventre.

     

    J'ai attrapé la dyslexie -  Zazie Sazonoff

    Albums jeunesse sur la dyslexie

    La dyslexie, "c’est pas contagieux, mais c’est comme faire pipi au lit, c’est la honte et c’est pas joyeux". Les mots s’embrouillent, les lettres s’emmêlent, jusqu’à produire une véritable cacophonie.

    Mais quand Zazie Sazonoff s’en mêle, elle transforme la maladie en joyeux méli-mélo de mots, et leur redonne toute leur musicalité.

    De l’oto-rhino à l’ophtalmo, du psychanalyste à l’orthophoniste, la tournée des médecins n’a qu’un but : rendre à la jeune malade sa confiance en elle. De rimes en allitérations, elle court vers la guérison.

    Pour que lire et parler redeviennent un véritable plaisir.

    A travers les illustrations , c’est même la jubilation qui s’exprime. La fillette fil de fer, d’abord noyée, broyée sous le poids des mots, se met à jongler et à danser avec les lettres.

    Une manière sensible et drôle d’aborder la maldie, sans jamais dramatiser.

     

     Patouille la Petite Grenouille Dyslexique de Sophie Tossens

    Albums jeunesse sur la dyslexie

    Sophie Tossens nous livre ici un récit personnel. Souffrant elle-même de dyslexie, soutenue par ses parents, elle a réussi, comme la petite grenouille du livre, à surmonter les obstacles grâce à son enthousiasme, sa volonté de réussir et sa ténacité. Son récit aidera l'enfant souffrant de dyslexie à avoir plus confiance en lui et permettra aux autres de comprendre le ressenti des jeunes dyslexiques et d'être plus tolérants face à ce problème.

     

    Et pour les plus grands (cycle 3 et au delà...) :

    Le tiroir coincé - Anne-Marie MONTARNAL

    Albums jeunesse sur la dyslexie

    Pourquoi ai-je des difficultés pour apprendre à lire et à écrire alors que la majorité de mes camarades de classe n'en ont pas ? Suis-je gogol et pas tout à fait normal ? Voici les questions que se pose l'élève dyslexique. S'il est difficile de répondre à la première question, il est par contre important de le rassurer sur sa normalité et de l'informer sur l'essentiel des difficultés de son trouble spécifique d'apprentissage. Comment l'homme fonctionne-t-il pour lire, écrire et mémoriser ? Comment ces fonctions peuvent-elles un peu " déraper " et poser des difficultés à l'élève dyslexique ? Nous devons ces explications à l'enfant dyslexique. En effet, elles vont lui faire comprendre le bien fondé de sa rééducation - orthophonique ou orthopédagogique - et de l'aide qui lui est apportée par l'école et par ses parents... Le tiroir coincé lu par l'enseignante à toute la classe permet une réelle " intégration " de l'élève dyslexique et évitera que celui-ci ne devienne la risée de ses camarades. Cet ouvrage fait également découvrir à l'élève dyslexique qu'il n'est pas bête, qu'il doit utiliser son intelligence non seulement pour contourner et surmonter ses difficultés mais aussi pour embellir sa vie. L'ouvrage utilise des exemples égayés par les illustrations de Pierre Milon.

      

    Et vous, vous en connaissez d'autres ?

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

     

    Etre au clair soi-même avec...

    les outils qu'on met à disposition des élèves (crayons, cahier, lignages...), la tenue du crayon, la posture, la position de la feuille ou du cahier (pensez à leur faire incliner, avec la marge parallèle à l'avant-bras)... Pour réviser, quelques fiches très claires sur www.reeducation-ecriture.com :

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon

    Pour choisir les bons cahiers et les bonnes réglures, l'article d'Ecriture Paris est parfait. Et tant qu'on est là-bas, l'article sur les outils scripteurs est pas mal aussi.

     Une petite astuce géniale en vidéo pour bien tenir son crayon (Merci Josiane, la super ergo du bout du monde ;) )

     

    Associer les parents
    pour qu'ils restent vigilants sur la tenue du crayon à la maison.

    Un affichage et un petit mot pour les parents sur le blog de validées :

      

    Pour délier les doigts
    (parfait pour les élèves qui ont des difficultés en motricité fine... drôlement handicapant pour accéder à l'écriture) 

    Plus d'infos et des affichettes sur le site rééducation-écriture.

    On trouve les petites marionnettes à doigts facilement et pour pas trop cher sur Amazon. J'en ai profité pour acheter d'autres bidouilles, toujours pour travailler la mobilité et l'individualisation des doigts...

       

     

    Ecriture Paris a d'ailleurs fait une vidéo avec les monstres à doigts pour apprendre à plier le pouce et à nommer les doigts :

    Le Finger Twister (Facile à fabriquer soi même)

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

    Le jeu de société Doigts malins

     

    Une proposition de routine de mouvements avant d'utiliser les crayons/ ciseaux, Par Josiane Caron

     

     

    Pour comprendre que c'est les doigts qui font tout le boulot quand on écrit

    (et pas la main)

     

    Le jeu du yoyo : Plus d'infos sur rééducation-écriture

    Faire des gribouillis. On pose la main, elle ne bouge plus. Les doigts gribouillent.

    Toujours une idée de rééducation-écriture

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

     

    Inspirée par le livre d'Hervé Tullet (toujours aussi inspirant) :

    A toi de gribouiller, Hervé Tullet

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

     Dans ce livre, tu peux : Faire pousser des fleurs, Soulever des poids très, très lourds, Cracher du feu Et beaucoup d'autres choses ! C'est à toi de gribouiller !

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

     

    Dans le même genre, on peut aussi s'inspirer de ces livres là :

     

    Le livre pour les enfants qui veulent gribouiller des monstres de Thomas LE GUERN

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

     Tiens, qui est cette petite créature mauve et poilue qui nous regarde avec ses yeux tout ronds ? Attachant et pas si effrayant, ce petit monstre invite les enfants à gribouiller dans des formes découpées. En tournant la page, on découvre le résultat : coiffures farfelues, yeux globuleux, dents pointues et griffes crochues. On brosse en gribouillis le portrait de monstres étranges et rigolos. Ludique et interactif, Le Livre pour les enfants qui veulent gribouiller des monstres développe leur créativité. On s'amuse à barbouiller, griffonner et raturer autant qu'on veut. Il est même conseillé de déborder !

     A feuilleter sur le site de l'auteur.

    pour les plus petits :

    Gribouillis gribouillons d'Antonin LOUCHARD

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

    Ce livre présente une comptine. Elle est amusante et les rimes rythment l’histoire. Les illustrations sont divisées en 2 parties sur la page de gauche on voit des dessins expressifs et sur la page de droite on trouve des gribouillis. A la fin du livre, on découvre que ce livre que l’on a tenu dans les mains n’est autre que le cahier de brouillon d’un écolier. Et c’est en lisant le livre non pas jusqu’à la dernière page mais jusqu’à la quatrième de couverture (où l’on trouve une dernière phrase) que l’on s’aperçoit que ce livre peut se lire à l’envers ! D’ailleurs même en observant les gribouillis on voit qu’ils ont un sens, ce sont eux qui annoncent le dessin de la page d’à côté ! Un petit livre très simple ... en apparence que l’on découvre très riche si l’on se donne du temps pour le détailler.

     

     

    Pour saisir son crayon seul et sans erreur du premier coup

     

    1. Pincer (Le crayon est "à l'envers" à ce moment là, c'est normal)

    2. Retourner (Si c'est difficile au début, on peut s'aider de l'autre main pour retourner le crayon)

    3. Tenir (En fait, on laisse juste le crayon reposer sur le majeur replié dessous, en faisant attention que le haut du crayon repose bien au bon endroit entre le pouce et l'index)

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon

    On retrouve les affichettes ici.

    En vidéo, ça donne ça :

     

     

    Pour comprendre que l'annulaire et l’auriculaire ne servent pas à tenir le crayon

     

    Leur faire tenir une petit boule de papier dans le creux de la main avec ces 2 doigts.

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon

    Source : Rocks in my dryer

     

     

    Pour éviter les doigts qui glissent sur le crayon

    Certains élèves ont besoin d'une partie antidérapante à l’extimité du crayon pour éviter les désagréments des doigts qui glissent (le pouce généralement). On trouve pas mal de stylo faits ainsi, mais pour les crayons à papier c'est plus compliqué. On peut alors bidouiller quelque chose avec les fameux petits élastiques en vogue dans les cours de récré : 

     

     

    Pour apprendre à gérer la pression sur le papier 

     

    S'ils appuient trop ou trop peu sur leur crayon, on peut les faire travailler avec du papier carbone (Oui, oui, ça existe encore) entre deux feuilles de papier. Le but étant, soit de laisser une trace sur la feuille du dessous (pour ceux qui n'ont pas une pression suffisante), soit de ne PAS laisser de trace sur la feuille du dessous (pour ceux qui ont une pression trop importante). L'objectif principal étant surtout de voir concrètement l'effet produit par les différents essais de pression. L'idéal ensuite, est de trouver le juste milieu.

    On peut aussi passer par le coloriage, par exemple en leur demandant de colorier un mandala, un pavage ou tout autre chose en utilisant uniquement deux crayons de couleur (voire un seul ?) Il est alors nécessaire de faire varier la pression sur le crayon pour obtenir plusieurs dégradés.

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

    Source : Rééducation-écriture

     

     

    Pour apprendre à déplacer son bras 

     

     

     

    Pour apprendre à repérer les lignes 

     

    Jouer à reproduire des frises :

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture  

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écritureAider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

    Ces exemples viennent encore une fois du super site www.reeducation-ecriture.com mais on trouve un tas d'autres exemples dans les cahiers d'écriture de Danièle Dumont ou sur le blog Maths au primaire (Un pdf de 15 pages avec des modèles de frises)

     

    Et après ?

     Un outil assez complet pour travailler la latéralisation, la fluidité du geste, l'entrée dans l'écriture cursive... Le Brain Gym, que j'ai présenté dans un autre article : Aider les enfants à mieux écrire : Le huit couché de l'alphabet (Brain Gym - Kinésiologie)

     

    Et si les problèmes persistent ? 

     

    Un article d'Ecriture Paris pour savoir vers quel professionnel s'orienter.

     

     

    Pour approfondir un peu

     Un diaporama de 51 pages sur le Geste d'écriture, avec au programme :

    * Les Instructions Officielles.
    * Conséquences "d’une mauvaise écriture".
    * L’organisation spatiale.
    * La tenue du crayon.
    * Mauvaises tenues.
    * Apprendre à placer correctement ses doigts sur le stylo.
    * La position du corps.
    * La posture.
    * Travail sur l’horizontalité.
    * Différentes écritures.
    * Des choix possibles en fonction de l’avancé des apprentissages.
    * Apprendre à écrire en atelier dirigé.
    * Les réglures.
    * Le modèle de l’adulte.
    * Place du modèle statique.
    * Précaution pour apprendre à écrire à un gaucher.
    * Écriture en petite section.
    * Choisir un dispositif d’enseignement.
    * Proposition de planification - PS
    * Les compétences à atteindre.
    * S’acheminer vers le geste d’écriture en moyenne section (majuscules).
    * Les formes de l’écriture.
    * Formes autres.
    * Formes spécifiques.
    * Introduire l’enseignement de l’écriture cursive.
    * Exemple.
    * Proposition de planification GS.
    * Pour stimuler ou relancer l’intérêt des enfants pour l’écriture.
    * Les conditions de l’écriture cursive.
    * Quelles formes pour les lettres cursives ?
    * Les proportions.
    * Les procédures et le ductus des lettres.
    * Les enchaînements.
    * Les traits d’attaque.
    * Harmonisation des pratiques.
    * Une progression.
    * Bibliographie.

    Apprendre à écrire de la PS à la GS - Marie-Thérèse Zerbato-Poudou - Retz

     

    Le geste d'écriture - Danièle DUMONT

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon

    Comment apprendre à écrire avec plaisir et réussite ? Comment éviter les problèmes de technique d'écriture et le rejet de l'acte d'écrire ? Comment faire aussi pour que l'écriture soit une écriture au sens plein du terme dès les premières productions, c'est-à-dire une écriture qui fait sens et qui nécessite que l'enfant réfléchisse ? Danièle Dumont, rééducatrice en écriture, formatrice en pédagogie de l'écriture, répond à cette problématique en proposant une méthode d'apprentissage qui prend appui sur des savoir-faire acquis à travers des activités ludiques. Elle porte un nouveau regard sur les pratiques de classe, pour en optimiser l'efficacité, en proposant une modélisation de l'apprentissage de l'écriture fondée sur la définition même de l'acte d'écriture. Cette nouvelle édition s'enrichit de nombreuses réponses aux questions soulevées sur le terrain en dix ans de conférences pédagogiques et explicite le lien entre l'écriture et l'apprentissage des prémices de la lecture. Le geste d'écriture est une méthode originale assortie de conseils pratiques et de suggestions à l'usage des enseignants des cycles 1 et 2, qui permettent une mise en œuvre au quotidien. Loin de limiter son apport à l'hexagone ou aux pays utilisant les mêmes modèles de lettres que la France, il s'adresse aussi bien aux enseignants qui utilisent quelques formes et proportions différentes, comme ceux du Québec, qu'aux enseignants d'arabe dont il aborde amplement la mise en place de l'apprentissage de l'écriture.

    Accompagné des cahiers d'écriture qui vont avec de la PS au CE1, voire plus si besoin (et qui comprennent tout un tas d'activités préparatoires à l'écriture : motricité, jeux, comptines...)

    Pour approfondir beaucoup (ce livre est une mine) :

    La rééducation de l'écriture chez l'enfant : Pratique de la graphothérapie - Chantal Thoulon Page

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon

    Fruit de plusieurs années de réflexion et de pratique graphothérapique, cet ouvrage s'inscrit dans la continuité d'un travail d'équipe approfondi sur la mise au point du traitement des dysgraphies. Il reprend en détail la naissance du geste graphique, les conditions de son évolution et les possibilités de restauration de ses perturbations. On aborde ici le " pourquoi " et le " comment " de la graphothérapie, qui repose sur une relation privilégiée entre le rééducateur et le patient. Il faut travailler sur le schéma corporel, la latéralisation, et la relaxation du geste de l'enfant ; le petit dysgraphique apprend ainsi à gérer son énergie, apprivoiser sa respiration, affiner son toucher, tenir correctement son crayon. C'est alors qu'il parviendra peu à peu à discipliner le mouvement de son écriture, et à s'installer à l'aise dans son espace-feuille, pour découvrir enfin le plaisir d'écrire. La graphothérapie refait le travail pédagogique qui précède normalement l'apprentissage de l'écriture et met à la disposition de l'enfant le " modèle calligraphique ", qu'il personnalisera à son gré. En effet, il n'est pas question de pratiquer une rééducation sauvage en imposant à l'enfant une écriture qui ne lui appartient pas. Ce manuel didactique qui ouvre de nouvelles pistes de réflexion est au service de tous ceux qui, de près ou de loin, sont concernés par l'écriture des enfants : graphothérapeutes, bien sûr, mais aussi instituteurs, pédagogues, orthophonistes, psychomotriciens, ergothérapeutes, graphologues... " Un tel ouvrage manquait. C'est un guide sûr pour praticiens, un outil de travail méthodique et précis... Avec cette recherche originale, un vide est heureusement comblé ". (Robert Olivaux)

     

    Et plus spécifiquement pour le cycle 3, un petit livre qui apporte des solutions concrètes à toute une série de difficultés particulières (sens de rotation des lettres, liaisons difficile br, vr etc, points sur les i, barres au t oubliées etc.). Liste détaillée dans le sommaire consultable sur le site de Nathan :

    Une bonne écriture, choix ou nécessité de Danièle Dumont

    Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

    L'objectif de ce livre est d'aider les enseignants à faire que les enfants aient une écriture de qualité tout en les laissant libres de faire quelques aménagements. Il fait prendre conscience des anomalies, propose une réflexion sur ce qui se présente comme des évidences et montre où le choix est possible sans transgresser le code. Les nombreux exercices proposés en font un outil pour la classe mais aussi en aide spécialisée.

     

     

    Un cas particulier

     

    Les difficultés à écrire des élèves à QI élevé (Intellectuellement précoces, surdoués... on ne sait jamais vraiment comment les appeler ;) ) : Une émission de France info aborde le sujet.

     

     

    Et vous ? Vous avez d'autres pistes sur le sujet ?

     

                      

    Pin It

    38 commentaires
  • Conférences ASH en ligne

    Une des révélations de mon année de CAPA-SH : les conférences en ligne... ou comment apprendre de Goigoux en faisant un gâteau au chocolat ou de Stella Baruk en repeignant son escalier.

    L'optimisation du temps est cruciale quand on est enseignant !

    Je suis tombée aujourd'hui sur les amphis de l'ASH de l'académie de Créteil. Plein de conférences qui vont pouvoir compléter la "formation alternative" que j'ai reçue l'année dernière. Plein d'idées à prendre, j'en suis sure. 

    Vous avez d'autres bonnes adresses pour les conférences en ligne ?

    Pin It

    5 commentaires
  • Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

     Ah... l’éternelle confusion 60 70 80 90... pour aider ses élèves qui les confondent et n'arrivent pas à les mémoriser, voici quelques astuces...

    Comprendre comment ça marche

    Avec La deuxième table de Seguin associée aux barrettes de perles dorées Montessori. (Moi j'utilise mon matériel base 10 en plastoc à défaut d'autre chose.)

    Je vous renvoie sur le blog de l'école des amours, tout est bien expliqué par étape et en photos. Le top. 

    Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

     

    J'adore le moment où on dispose les 6 barres de 10... plus une autre de 10 un peu plus loin pour "soixante.....dix".

    En général c'est une vraie révélation pour les élèves. On voit la petite ampoule qui s'éclaire au-dessus de leurs têtes. 

    De même pour le "quatre-vingt" représenté par les 4 paquets de 20 (2 barres de 10 quoi).

    On retrouve aussi le procédé dans le génial Montessori Pas à Pas que j'ai présenté dans l'article : Biblio Pédago n°1 : Montessori Pas à Pas - 2/6 ans)

     

    Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

     Ça marche aussi, quand on est au moins 4 dans la salle, en comptant les doigts et les orteils de chacun... idées qui m'est venue à la lecture du livre présenté dans le paragraphe suivant :

     

    S'appuyer sur le langage oral

    Comptes pour petits et grands de Stella Baruk

    Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

    Grâce à ce livre, on apprend, entre autre, à compter comme les belges ou les suisses avec les septantes, les nonantes etc.

    D'ailleurs, une autre maitresseuh a fait un super fichier (téléchargeable gratuitement) à partir de ce bouquin. Mais pour vraiment comprendre tout ce qui se cache derrière et voir les activités qui peuvent être faites à l'oral en amont, le livre de Stella Baruk me semble tout de même indispensable.

    On y apprend par exemple, comment s'appuyer sur des "dictées théâtralisées". On dicte par exemple "soixante......" les élèves vont petit à petit se rendre compte qu'on ne peut pas commencer à écrire tant qu'on ne connait pas la suite puisqu'on ne sait pas encore si on doit écrire un 6 ou un 7.

     

    Utiliser sa mémoire visuelle

    Voici une petite astuce mémo-technique très visuelle ou comment les anglophones nous apprennent à maîtriser le français (Vu sur le blog d'une enseignante d'outre-manche qui doit avoir bien du mal à expliquer cette particularité à ses petits élèves anglais)

    Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

    Ça nécessite d'écrire les chiffres à l'anglaise. Mais ça peut marcher.

    (Edit du 27/10/17 : Jeanne m'a envoyé sa version modifiée avec les chiffres à la française : Télécharger « 70 et 90 AFFICHAGE mnemotechnique.pdf » )

     

    Utiliser sa mémoire kinesthésique

    En utilisant des signes façons Borel Maisonny des maths ;)

    Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

     

    L'apport de l'imaginaire

     

    Utiliser l'histoire du pays des nombres pour expliquer les noms donnés aux nombres de manière romancée.

    On apprend notamment que monsieur "Ante" est parti sans avoir fini son travail... le coquin ! 

    Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

     

     

    Pour automatiser

     

    Le Uno des nombres 60/70 et 80/90 (j'utilise aussi ceux avec les syllabes)

    Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

    Ou alors des petites fiches toutes bêtes et auto-correctrices (toujours en provenance de l'enseignante anglophone):

    Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

    Ou encore Les vaches dans l’hexagone en utilisant uniquement les planches de 60 à 99

    Aider les élèves qui confondent 60 70 80 90

     

    Vous avez d'autres astuces ?

     

     

    Pin It

    21 commentaires
  • Astuces pour adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    Dyslexique, dyspraxique ou tout simplement en difficulté en lecture... la première chose à faire pour l'aider c'est parfois d'adapter les textes qu'on lui donne. Tout simple, mais ça change parfois beaucoup.

     

    Quels paramètres du texte adapter ?

     

     

    • Privilégier les documents dactylographiés 

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    Fournir des leçons dactylographiées même si l'élève les a copiées à la main, l'apprentissage sera facilité.

    • Utiliser une police de caractère sans sérif (ou empattements)

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

     

    On peut uiliser par exemple les polices : verdana, arial, tahoma ou comic. Eviter Times new Roman !

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    • Ou mieux : utiliser une police spécialement étudiée pour les dyslexiques 

    Par exemple : Lexia Open-dyslexic ou Andika téléchargeables gratuitement

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    Elles sont étudiées pour mieux différencier les lettres souvent confondues comme  b, d, p, q ou u/n. (Suppression de la symétrie, ajout de signes distinctifs…)

    • Utiliser des caractères assez gros

    Taille 14 ou 16 voire plus pour les lecteurs débutant. (Réduire la taille des caractères au fur et à mesure des progrès)

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    • Espacer les caractères entre eux

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    Dans word : Dans l'onglet "Accueil" ouvret la petite flèche à droite de "police" aller dans l'onglet "Paramètres avancés" "espacements des caractères"

    Sous Open Office : Menu "format" puis "caractère" puis "position"

    Choisir l’option « étendu » et régler l’écart entre les lettres en fonction de ce qui est le plus confortable pour l’élève. 

     

    • Espacer les lignes entre-elles

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    Adopter des interlignes de 1,5 ou 2

    Bouton :  Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    Penser à espacer aussi les paragraphes entre eux et à utiliser une présentation aérée.

    Si on espace les caractères et les lignes, la vitesse de lecture est en moyenne 20 % plus rapide et le nombre d'erreurs 2x moins important que pour un texte classique

     

    • Utiliser un fond légèrement teinté

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

     

    Soit utiliser du papier légèrement coloré pour imprimer/photocopier le texte.

    Soit donner à l’élève un transparent beige, bleuté etc. à placer sur le texte à lire. On peut aussi trouver des pochettes plastiques colorées.

    La fatigue visuelle guette souvent les dyslexiques. Le fait de donner une légère teinte à une page peut réduire le contraste des lettres sur le fond pâle et rendre la lecture plus agréable.

     

     Comment choisir les paramètres à adapter pour mon élève ?

     

    Essayer plusieurs modifications, par exemple  : agrandir la police (plus ou moins), espacer les lignes, mettre les syllabes en couleur...

    Et en discuter avec l'élève (qu'est-ce qui est le mieux pour toi ? avec quel texte te sens tu le plus à l'aide ?), l'observer (quitte à le chronométrer sur deux textes identiques mais avec des aménagements différents), faire des ajustements, trouver les paramètres idéaux pour lui.

    Si l'élève est déjà suivi par un spécialiste (orthophoniste, orthoptiste...) celui-ci aura surement des conseils à donner sur les supports les plus adaptés.

     

    Comment adapter ? Avec quels outils ?

     

    Si le texte est déjà en version texte informatisé (lisible avec Word ou Open Office Writer) pas de soucis.

    Vous pouvez adapter votre texte "à la main" avec votre traitement de texte habituel (Word, Open Office Writer...) mais ça peut vite devenir très long à faire si par exemple on veut mettre les syllabes ou les sons en couleur. 

    Donc pour gagner du temps, il existe deux logiciels qui permettent de faire les adaptations listées ci-dessus mais aussi bien d'autres :

    Lire Couleur (qui est celui que j'utilise maintenant)

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    C'est une extension d'Open Office, qui rajoute une barre d'outils à celui-ci. L'installation est facile.

    Mais il existe aussi une version utilisable en ligne (Rien besoin d’installer sur l’ordinateur) : http://lirecouleur.arkaline.fr/web.html

    Voici quelques options très pratiques :

    Visualiser les sons en couleur : Une couleur par son, quelque soi sa graphie (On peut choisir les sons à mettre en couleur pour éviter d'avoir un arc-en-ciel peu lisible ;) )

    Texte colorié

    Atténuer les lettres muettes

    Mettre les sons complexes en gras

    (Encore une fois, on peut choisir ce que l'on veut pour ne pas surcharger le support) 

    Atténuer les lettres muettes

    Mettre en évidence les syllabes par des arcs de cercles sous les mots ou une mise en couleur

    Voir les syllabes

    Syllabes en couleur

    Surligner une ligne sur deux pour faciliter le repérage visuel

     

    Mieux voir les lignes

    Le logiciel Dys-Vocal (Avec son Coupe-Mots)

    Il permet de faire à peu près la même chose que Lire Couleur et il comprend un module OCR integré. Il était devenu payant à une période mais il est redevenu gratuit. 

    La grosse différence c'est que c'est un Logiciel à part entière (Donc non inclus dans Open Office et non utilisable en ligne). Je vous laisse voir ce qui est le plus pratique pour vous.

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

     

    Le logiciel Syllabes et compagnie

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    Jamais testé mais il me semble également très bien.

    Numériser les documents qui ne sont pas au format texte informatisé

    Si votre texte à adapter est un texte d'un livre, on peut le scanner et le traiter avec un logiciel OCR qui transformera le fichier image en fichier texte. On peut même le faire gratuitement en ligne. 12 sites différents ici : http://roget.biz/4-ocr-gratuits-en-ligne-et-sans-logiciel

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    SI vous travaillez sur un album ou roman assez connu, vous trouverez surement le tapuscrit sur internet. Le plus simple est de taper sur google "tapuscrit" suivi du nom de l'ouvrage.

    Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

     

    Enfin, une dernière petite astuce super, la Règle loupe Maped

     

      Adapter les supports écrits pour les élèves rencontrant des difficultés en lecture

    Ça permet de suivre sa ligne sans gêner l'anticipation (puisque qu'elle est transparente) ET d'agrandir n'importe quel texte facilement et instantanément.

     

    Et vous ? Des astuces pour adapter les textes ?

     

     

     

    Pin It

    31 commentaires