• L'association Suisse Dyspra'quoi a publié un dossier pour décrire ce qu’est la dyspraxie, ses « troubles associés » et ses conséquences dans la vie familiale et scolaire de l’enfant.

    On trouve aussi dans ce dossier quelques aides qui peuvent être mises en place à l'école et/ou à la maison.

    Dyspra'quoi

    Télécharger «dossierdyspraxie.pdf »

    Un enfant maladroit, qui se cogne et trébuche.

    Qui est encore peu autonome pour l’habillage, les repas et la toilette.

    Qui aime peu les activités motrices et de coordinations, qui entre peu dans les jeux de constructions et les jeux de règles.

    Qui présente à l’école des difficultés dans l’écriture, dans l’organisation dans une tâche, dans les bricolages et à la gymnastique.

    Qui peine à se concentrer et se fatigue vite.

    Qui a peu confiance en lui et évite les contacts sociaux.

    Pourtant, il est un enfant vif, intelligent et curieux.

    Peut-être un enfant dyspraxie ?

     

    Un peu de lecture pour aller plus loin

    Toujours le fameux p'tit bouquin qui va bien quand on n'a pas beaucoup de temps (Idées à piocher au grès des besoins). En suivant le lien Amazon (en cliquant sur l'image) on peut feuilleter pas mal de pages de cet ouvrage :

    Dyspra'quoi 

    Et d'autres que je n'ai pas (encore) lu, mais qui semblent prometteurs au vu des commentaires des lecteurs :

    Dyspra'quoi   Dyspra'quoi

    Vous avez d'autres ressources sous le coude concernant la dyspraxie ?

    Pin It

    3 commentaires
  • Littérature jeunesse

    Télécharger « catalogue_jeunesse livres differences.pdf » 

     

    Un catalogue de littérature jeunesse (de la maternelle au collège) concernant l'acceptation des différences, publié par l'Agence Wallone pour l'intégration des personnes handicapées.

    On y trouve des livres traitant de l'acceptation de la différence de manière très imagée et générale mais aussi des livres beaucoup plus explicites et traitant des différences de chacun, chacune (Du diabète à l'autisme en passant par la dyslexie ou la mucoviscidose par exemple)

    Très complet :

     

    TABLE DES MATIÈRES

    - S’accepter tel qu’on est

    - Documentaires et jeux sur le handicap

    - Outils pour animation de groupe

    - C’est quoi, ta différence ?

    - Allergie

    - Amputation

    - Anorexie

    - Arthrite juvénile

    - Asthme

    - Autisme

    - Automutilation

    - Cancer, leucémie

    - Cécité

    - Coma

    - Daltonisme

    - Dépression, mal-être

    - Diabète

    - Dyslexie, troubles d’apprentissage

    - Enurésie

    - Epilepsie

    - Famille d’accueil

    - Fente labio-palatine ( bec-de-lièvre )

    - Handicap mental

    - Handicap moteur

    - Hospitalisation

    - Hyperactivité, troubles de l’attention

    - Infirmité motrice cérébrale

    - Maladie d’Alzheimer

    - Maladie de Marfan

    - Maladie neuromusculaire

    - Mort, deuil

    - Mucoviscidose

    - Nanisme, petite taille

    - Obésité

    - Sclérose en plaques

    - Strabisme

    - Surdité

    - Syndrome de Rett

    - Syndrome de Williams

    - Tics et tocs, syndrome Gilles de la Tourette

    - Trisomie

    - Troubles du langage, bégaiement, mutité

    - Troubles mentaux

    Pin It

    1 commentaire
  •  Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école... et à la maison ?

    Pictoselector : un petit logiciel contenant 27000 pictogrammes ! (C'est complètement fou hein ??!!) Et en plus il est gratuit (Oui, oui, incroyable je vous dis !)... il faut quand même essayer de faire un peu de tri pour trouver des jolis pictos qui vont vraiment à l'essentiel, simples et sans fioritures.

    Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école

    On en trouve aussi de très chouettes ici (d'une simplicité remarquable mais en moins grande quantité)  : http://www.sclera.be

     

    Ok mais les pictogrammes ça sert à quoi ?

    Ça sert à aider certains élèves à s'exprimer ou à comprendre les messages oraux en leur donnant des petites images très simples. Ils peuvent les utiliser à la place des mots qu'ils n'ont pas. (Ça peut être pour différentes raison : dysphasie, aphasie, mutisme sélectif, autisme...) On peut aussi les utiliser pour qu'il puisse nous comprendre par un autre biais que par les mots. (Je pense surtout à certains enfants dysphasiques).

    Et même pour ceux qui ont accès au langage oral, ça sert à avoir un renforcement visuel et à les épauler dans l'apprentissage du langage écrit (consignes par exemple)

     

    Bénéfices

    - Leur donner la possibilité de s'exprimer et de comprendre les messages oraux.

    - Eviter les frustrations

    - Leur donner un soutien qui les aidera à entrer dans la communication verbale.

    - Augmenter leur estime de soi. (Je suis capable de communiquer !)

     

    Je commence par quels pictos ?

    Quelques idées en vrac, à adapter aux besoins de l'enfant :

    - Les besoins de base (manger, boire, dormir, aller aux toilettes etc.) : surtout pour les élèves de maternelle.

    - Les sentiments (Content, triste, en colère...)

    - Les gestes du quotidien (Habillement, propreté etc.) On trouve de chouettes pictos gratuits sur Hoptoys pour faire des séquences

    - Le matériel de la classe

    - Les règles de la classe

    - Les différents moments de la journée (récréation, cantine, fin de la classe etc.)

    - Les consignes (découper, entourer, colorier...). On peut trouver ces pictos avec des jeux et des exercices à faire avec chez Classeur d'école :

     ou chez Orphéécole :

    Bien sûr, pas tout d'un coup. On commence avec une petite poignée de pictos (2 ou 3 ?) puis on en introduit de nouveaux au fur et à mesure.

     

    Comment les introduire ?

    Au moment où l'enfant en a besoin. Au début c'est l'adulte qui va montrer les pictos à l'enfant. Par exemple si on pense qu'il a besoin d'aller aux toilettes, lui montrer le picto correspondant. Et surtout toujours verbaliser pour lui, en même temps que l'on montre le picto. Par exemple : "Tu as besoin d'aller aux toilettes ? Tu veux que je t'accompagne ?"

    Par la suite, l'enfant va commencer à utiliser les pictos seuls. A les montrer pour s'exprimer. A ce moment là, la verbalisation pourra devenir "Tu as besoin d'aller aux toilettes. Je vais t'accompagner." La répétition et l'association du visuel et de l'auditif aident l'enfant à entrer dans le langage oral.

     

    Comment les utiliser ?

    - En situation de communication courante

    - Dans le planning quotidien (les pictos peuvent tout simplement être ajoutés au planning de la classe)

    - Dans des mémos pour réaliser certaines tâches. (Par exemple pour l'habillage, mettre une petite affichette près du porte-manteau avec les pictos suivants : enfiler ses chaussures, fermer ses chaussures, mettre sa veste, fermer sa veste mettre son bonnet/chapeau/gants... ou pour le passage aux toilettes : se déshabiller, aller au toilettes, se rhabiller, se laver les mains, se sécher les mains...)

    - Pour la compréhension des consignes de travail : colorier, entourer... le picto peut être imprimé sur la feuille ou bien on peut poser la carte du picto correspondant sur la table.

    - Pour les règles de vie de la classe et préciser les comportements attendus et/ou les comportements à éviter.

     

    Comment stocker les pictos dont l'enfant aura besoin pour communiquer ?

    - On peut par exemple fabriquer un petit classeur exprès avec des velcros au dos des pictos (ou de la patafix ? ou des bandes aimantées pour pouvoir les accrocher au tableau si besoin ?) Explications ici.

    Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école

    - Ou alors, en reprenant le même principe on peut stocker les pictos sur un tableau, affiché dans un coin de la classe. Ou dans un bidule porte étiquettes comme on en trouve souvent dans les classes de maternelle. Mais l'enfant ne pourra pas l'emmener avec lui (récré, salle de motricité, toilettes, cantine...). Je trouve ça dommage. 

     Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école

     - Autre solution : une petite mallette à cases (On les trouve dans les magasins de brico ou sur Amazon)

     Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école

    - Ou bien encore créer un petit éventail avec une attache parisienne ou un anneau de porte-clé (ça permet de les suspendre au crochet à cartable de son bureau)

    Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école  Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école... et à la maison ?

    - Ou dans une pochette à CD

    Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école

    - Pour les petits qui ont peu de pictos : un système avec mousqueton à porter toujours sur soi : La trousse portative Ideo qu'on trouve chez Hoptoys.

    Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école... et à la maison ?

     

    - Si vous avez d'autres idées, partagez !

    Il ne va pas prendre de mauvaises habitudes et se conforter dans cette communication "muette" ?

    Normalement non. On observe généralement que ceci est une aide qui, au contraire, favorise l'entrée dans le langage oral. Il faut cependant faire attention à accompagner le plus souvent possible le picto d'un mot ou d'une petite phrase qui sera au début prononcée POUR l'enfant... et on l'espère, un jour, PAR l'enfant.

     

    Pour aller plus loin...

    On peut compléter l'utilisation des pictogrammes avec les signes de la LSF qui correspondent (C'est le principe du Makaton)

     

    Des petits livres qui peuvent être utiles :

    Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école... et à la maison ?    Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école... et à la maison ?    Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école... et à la maison ?    Des pictogrammes pour mieux communiquer à l'école... et à la maison ?    

     

     Et vous ? Vous utilisez les pictos ? Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

     

    Pin It

    16 commentaires
  • Pour les élèves dyslexique, apprendre une leçon ou un poème à partir d'une trace écrite, répondre à des questions de compréhension sur un texte etc. est très compliqué. Toutes leurs ressources sont utilisées pour le déchiffrage, le cerveau n'est plus disponible pour comprendre et apprendre. On peut alors utiliser un logiciel de synthèse vocale. Le but :

    Passer d'un texte écrit à un fichier audio (A emmener à la maison pour les devoirs sur une clé usb par exemple)

    On peut utiliser le logiciel gratuit Balabolka (Signifie "Moulin à paroles" en russe)

    Yaki to me

    Il suffit de copier/coller son texte dans la grande fenêtre blanche, d'appuyer sur le bouton "play" en haut pour que madame Balaboka lise votre texte. Ensuite : "Fichier" "Enregistrer le fichier audio" pour enregistrer son oeuvre en mp3. Si vous avez des soucis, demandez moi ;) On peut choisir la vitesse, le timbre de la voix etc.

    Si on préfère, on peut faire la même chose en ligne avec Yaki to me. (Penser à choisir la dame qui parle français) Mais je trouve le résultat un peu moins bien.

    Petit lecture pour la route : 100 idées pour venir en aide aux élèves dyslexiques. Rapide et agréable à lire, on peut pioche dedans selon ses besoins. Il fourmille de bonnes idées. (Comme tous les autres de la même collection). Je l'ai et peut vous le prêter à l'occasion.

    Et vous ? Vos logiciels utiles pour les dys ?

    Pin It

    6 commentaires
  • Les lettres ou chiffres à toucher, ça sert à quoi ?  On les trouve où ? On fait quoi avec ?

    Lettres à toucher, chiffres rugueux et compagnie

    Ca sert à quoi ?

    Pour l'apprentissage de l'écriture, Maria Montessori utilisait les lettres rugueuses, à repasser du bout du doigt. Des recherches récentes (Voir les travaux de Gentaz, de Dehaene etc) ont prouvé l'efficacité de l'utilisation du toucher dans l'apprentissage de la lecture.

    Le cerveau mémorise toujours mieux les informations quand on multiplie les entrées sensorielles : la vue, l'ouïe (on prononce toujours le son associé), le toucher (rugueux), la kinesthésie (le mouvement)

    Lettres et chiffres rugueux   Lettres et chiffres rugueux

    On les trouve où ?

    On peut trouver des lettres rugueuses sur des supports en bois, très belles, et très chères sur les sites de matériel spécialisé Montessori. 

    Sinon on peut les fabriquer avec du papier à poncer. C'est très long et très casse-bonbon (Mon AVSco de l'époque où j'enseignais en CLIS doit encore s'en souvenir...).

    Il y a aussi les livres de Balthazar. Pas chers et pratiques à utiliser (toutes les lettres toujours sous la main et toujours dans le bon ordre). Et puis éviter de passer des heures à découper du papier à poncer et à bousiller sa paire de ciseaux au passage, ça vaut bien les 12€ et des brouettes du livre de Balthazar.

    Les chiffres à toucher de Balthazar :

    Lettres et chiffres rugueux

     Les lettres à toucher de Balthazar (en cursives) :

    Lettres et chiffres rugueux

     L'abécédaire à toucher de Balthazar (en capitales d'imprimerie)

    Lettres et chiffres rugueux 

    Enfin, dernière alternative, les cartes des éditions Eyrolles ou de Balthazar (Qui a la bonne idée de proposer les graphèmes. Super pour les enfants qui bloquent sur les sons complexes).

    En carton souple à la place du bois des "vrais" supports Montessori. Moins durable (mais solide quand même) mais plus compact et léger (en tant qu'enseignante itinérante, j'apprécie) et surtout moins cher :

    Lettres à toucher, chiffres rugueux et compagnie  Lettres à toucher, chiffres rugueux et compagnie

    Lettres à toucher, chiffres rugueux et compagnie  Lettres à toucher, chiffres rugueux et compagnie

     

    Et on fait quoi avec ? 

    On repasse la lettre du bout du doigt (Maria elle disait 2 doigts pour préparer la tenue du stylo mais comme on ne tient plus son stylo comme à l'époque, juste avec l'index, je trouve ça mieux et beaucoup plus intuitif pour les élèves)

    On repasse la lettre choisie 5 fois les yeux ouverts, 5 fois les yeux fermés. Toujours en prononçant le son de la lettre en même temps (si on peut apprendre le son en même tant que le tracé, pourquoi s'en priver ?) Puis on joue à la retrouver parmi d'autres, toujours les yeux fermés. Vous serez étonnés des capacités de reconnaissance à l'aveugle des enfants.

    Si on a les livres, on en profite aussi pour regarder la page qui se trouve à côté, où on trouve des mots qui commencent par... ou la quantité associée au chiffre.

    Si on veut on peut ensuite repasser sur la lettre avec un stylo fermé.

    Et on peut compléter avec d'autres activités : faire des tracés dans du sable, avec de la peinture à doigt, réaliser les lettres en pâte à modeler (et repasser par dessus avec son doigt), tracer les lettres en grand au sol et marcher le long du tracé, dessiner la lettre en forme de route et faire circuler une petite voiture dessus.... vous pouvez aussi aller fouiller dans mes activités multisensorielles.

    Lettres à toucher, chiffres rugueux et compagnie

    Pour des infos plus précises et détaillées, vous pouvez vous fier les yeux fermés à ce fichier :

    (Version numérique à acheter, télécharger puis imprimer)

    Ou dans le gros pavé déjà imprimé, indispensable et exceptionnel (et qui regroupe toutes les autres disciplines) : 

    Aider les élèves qui pataugent avec les fractions

     

     

    Et vous, vous les utilisez comment les lettres rugueuses ?

     

     

     

    Pin It

    14 commentaires
  • Aujourd'hui je me sens... Les affiches des sentiments, des émotions.

    Télécharger « affiches sentiments.pdf »

    Pour commencer une séance (ou la journée).

    Pour ouvrir la discussion.

    Pour vider son sac et être plus disponible pour les apprentissages par la suite.

    C'était des affiches en anglais que j'ai traduites. Je ne sais plus où je les avais trouvées... mes excuses à son auteur s'il passe par là...

    Et vous ? Vous discutez émotions et sentiments avec vos élèves ?

    Pin It

    14 commentaires
  • Une des affiches que je colle sur les portes de mes classes (pour que TOUS les élèves puissent les voir) et que je renouvelle de temps en temps...

    Celui qui ne comprend pas...

    Pin It

    3 commentaires
  • J'utilise beaucoup le loto des alphas avec mes élèves qui travaillent déjà avec les alphas dans leur classe. Je trouve que ça aide bien les élèves qui ont du mal à tenir compte de l'ordre les lettres dans le mot.

    Feuilles de route - Loto des alphas

     

    Par contre je trouvais qu'il manquait une feuille de route pour que les élèves puissent colorier les numéros des fiches déjà réalisées et voir leur progression. J'en ai créé une à partir d'un document trouvé je ne sais plus où sur internet (désolée...)

    Feuilles de route - Loto des alphas

    Et puis je trouvais aussi que la gestion de toutes les petites "cartes alphas" devenait vite un joyeux bazar. Alors je les ai rangés dans une mallette de bricolage dans ce genre :

    Feuilles de route - Loto des alphas

     

    (En fonction du niveau des élèves, je ne met pas forcément toutes les cartes alphas dedans... seulement celles dont ils ont besoin.)

    J'ai aussi écrit au marqueur, au dos de chaque carte, la lettre script correspondant à chaque alpha. Ça permet de jouer avec les "vraies lettres" quand les élèves commencent à en être capable... tout en gardant la possibilité de vérifier avec les alphas en retournant la carte.

     

    Et vous ? Vous avez des p'tites astuces pour l'utilisation du loto des alphas ?

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Bande numérique arc-en-ciel

    Télécharger « Bande numerique arc en ciel de 0 à 100.pdf »

    J'ai remarqué qu'associer une couleur à chaque chiffre aide énormément certains élèves à se créer des images mentales des chiffres, des quantités...

    Je travaille beaucoup la correspondance et la manipulation des nombres écrits en chiffres / en lettres / en barres-doigts (voir Stella Baruk) / représentés sur le boulier (un vrai !) / avec le matériel "Base 10" / les cartons de numération Montessori (recolorés à ma sauce) etc... On représente les chiffres (colorés) dans le carré magique de 10... et on automatise pour la suite.

    La couleur est d'un grand secours pour les élèves plutôt "visuels".

    Pour l'apprentissage de la comptine numérique, pour mesurer les progrès de chacun (A ce sujet, voir l'article "Aider les élèves à mesurer leurs progrès"), on place une petit étiquette prénom près du dernier nombre énoncé par l'élève. Le but est de faire avancer son étiquette d'une séance à l'autre (et pas de dépasser les copains) : Le but n'est pas d'être meilleur que les autres mais meilleur que la personne que vous étiez hier (Article et affiche sur ce sujet en cliquant sur ce lien).

    MA référence pour la numération du C1 au C3. : Comptes pour petits et grands de Stella Baruk 

    Bande numérique arc-en-ciel de 0 à 100

    Il existe aussi le volume 2 pour les opérations, les calculs et les problèmes mais je ne l'ai pas encore étudié ;)

    Bande numérique arc-en-ciel de 0 à 100

     

    Pin It

    8 commentaires
  • Aider les élèves à mesurer leurs progrès

     

    C'est important d'aider les élèves à se situer dans leurs propres apprentissages, les amener à mesurer leurs avancées et le chemin restant à parcourir.

    "Quand on sait ce que l'on ne sait pas, on peut apprendre" John Hattie

    Se créer un projet personnel, se fixer des objectifs... et enfin se réjouir des progrès accomplis (et gagner en confiance en soi)

    C'est souvent un bon point de départ pour susciter la motivation face aux apprentissages. Je sais enfin ce qu'on attend de moi et comment faire pour y arriver.

    Voilà donc quelques exemples d'outils que j'utilise dans différents domaines :

     

     1. Le tableau de progrès pour la connaissance des lettres/sons

    Tableau de progrès

     

    Je colle les étiquettes à la pâte à fixe au début du tableau et au fil des séances chaque élève déplace ses étiquettes au grès de ses progrès (selon les objectifs visés on fait ça suite à un petit test ou alors une auto-évaluation, une discussion, une activité réussie...)

    Un exemple ci-dessous d'un tableau de progrès que j'imprime généralement en A3 et que je colle au début de leur cahier (Maxi format). Dans le même document il y a aussi des étiquettes que j'utilise pour les CP avec qui je travaille la mémorisation des correspondances grapho-phonologiques. C'est juste un exemple, qui peut être adapté dans tous les domaines.

    Tableau de progrès

     Télécharger « Je vais apprendre à.pdf »

     

    Une adaptation de Prof Ninoche avec la lecture des mots outils :

    Aider les élèves à mesurer leurs progrès : comment ?

     

    2. La fiche de progrès à tamponner pour la connaissance des lettres et/ou sons

    Aider les élèves à mesurer leurs progrès

     Télécharger « Les lettres que je connais.pdf »

     

    J'imprime un tableau avec les lettres/sons à mémoriser (Ici les premiers niveaux du jeu des Syllamots qui n'est malheureusement plus édité) sur du papier bristol.

    Lors de la 1ère séance de travail, les élèves mettent un tampon dans les cases des lettres qu'ils maîtrisent. J'utilise d'anciens tampons trouvés dans un vide-grenier, avec les lettres dans les différentes graphies dans chaque coin et une belle image au centre (A comme avion, B comme bateau etc.). Ca aide un peu côté motivation ! Mais vous avez peut-être déjà des tampons lettres qui feront très bien l'affaire. 

    Aider les élèves à mesurer leurs progrès : comment ?

    Au fil des séances on met à jour le tableau avec les nouvelles lettres mémorisées (et en encreur d'une autre couleur pour bien visualiser les progrès)

    Si on veut éviter les doigts plein d'encre et les tampons mal encrés, des tampons auto-encrés ça peut aussi être un choix plus raisonnable :

    Aider les élèves à mesurer leurs progrès

     Tampons auto-encrés Joustra

     

      

    3. Les "Flèches prénoms" pour se situer par rapport à sa connaissance de la comptine numérique

     

    Une petite flèche découpée dans du papier cartonné avec le nom de l'enfant dessus. On la colle à la pâte à fixe en dessous du dernier nombre énoncé (sans aide et sans erreur) dans la file numérique. 

     

    Aider les élèves à mesurer leurs progrès

     

    J'en ai déjà parlé dans l'article au sujet de ma bande numérique arc-en-ciel de 0 à 100.

    Comme c'est un outil collectif et plus individuel, il me parait important de rappeler aux élèves que le but est de faire avancer son étiquette d'une séance à l'autre (et pas de dépasser les copains) : 

    Le but n'est pas d'être meilleur que les autres mais meilleur que la personne que vous étiez hier

    (Article et affiche sur ce sujet en cliquant sur ce lien).

     

    4. Les Mandalas des sons pour la connaissance des sons complexes

    J'utilise souvent le document de Zedra :

    Tableau de progrès

    Je l'utilise généralement avec des CE1 qui ont besoin d'approfondir la connaissance des sons. Lors de la 1ère séance, je leur fait colorier les sons qu'ils connaissent déjà d'une certaine couleur. Au fil des séances et des apprentissages, on colorie d'une autre couleur les nouveaux sons maîtrisés. (Je mise sur l'auto-évaluation : "colorie les sons que tu connais"... c'est rare que j'aie besoin d'invalider)

    Allez fouiller dans la rubrique "Auto-évaluation" de Zedra, il y a plein de choses intéressantes sur ce thème là. Elle a fait des villages de compétences dans différents domaines. 

    Enfin, le site instit.info propose aussi un Mandala des sons :

    Dans ce document, les sons étant regroupés... par sons (tous ceux qui font "in" ensemble etc) on ne peut pas utiliser le support pour faire l'auto-évaluation... le support induit les réponses. Il faut évaluer avec autres chose et reporter les résultats dessus.

    Par contre l’intérêt c'est qu'il aide mieux à synthétiser les connaissances. (Les sons qui font le même son ensemble, c'est plus logique !)

     

    5. Les graphiques pour le travail en fluence/lecture rapide

    Aider les élèves à mesurer leurs progrès : comment ?

     Plus d'infos dans l'article "Aider les élèves à lire plus vite. Lecture rapide, fluence et cie"

     

    Et vous ? Vous avez un chouette outil pour aider les élèves à se situer dans leurs apprentissages ?

     

    Pin It

    4 commentaires