• Dyslexiques et bourrés de talents !

    En discutant avec les enfants diagnostiqués dyslexiques que je côtoie, je me suis rendu compte qu'ils étaient souvent conscients de leur points faibles (j'ai du mal à lire/écrire, j'inverse des lettres, je confonds des lettres...) mais très rarement de leurs points forts. Parce oui, il y en a... et plein !

     

    Dyslexiques et bourrés de talents !

     

    Après une énième discussion avec un petit garçon de 9 ans tout dépité par le diagnostic tombé l'année précédente ("Je suis nul, je n'arriverai jamais à rien, qu'est-ce que je vais devenir plus tard ?, je n'arrive même pas à lire une phrase, je pourrai jamais avoir un métier..."), j'ai cherché un moyen de rebooster son estime de soi. Je lui ai rapidement parlé de mon beau-frère présumé dyslexique et sapeur-pompier mais il ne semblait pas franchement convaincu...

    J'ai donc décidé de créer deux documents :

    - Un avec les qualités/atouts souvent observés chez les personnes dyslexiques :

     

    Dyslexiques et bourrés de talents !  

    Télécharger « Les superpouvoirs des dyslexiques.pdf »

     

    - Un second document recensant les dyslexiques célèbres, parce que pour un enfant c'est parlant et valorisant. 

    Certes, sur internet on trouve de tout et de n'importe quoi. Comment être sûr que ces célébrités sont (ont été) réellement dyslexiques ? Surtout pour des personnes ayant vécu à des époques où on ne parlait pas encore du tout de dyslexie (Ex : Beethoven). Si la dyslexie pouvait se dépister à partir d'écrits du quotidien ça se saurait, non ?

    Bref, à la limite, peu importe... j'ai sélectionné les cas les plus probables à mon sens, et surtout ceux susceptibles d'être connus par des enfants. Et par honnête intellectuelle, j'ai expliqué mes réserves à mon petit élève. (Ça ne l'a pas perturbé le moins du monde !)

     

    Dyslexiques et bourrés de talents !

    Télécharger « Maitresseuh - Dylexiques celebres.pdf »

     

    A imprimer en A4 ou en A3, à conserver, à diffuser, à afficher...

    Mon élève est ressorti de notre séance de travail le sourire aux lèvres et avec des étoiles dans les yeux, bien décidé à en reparler à la maison avec son papa dyslexique afin de découvrir quels étaient ses superpouvoirs à lui. Un grand bol de confiance en soi, ça ne se refuse pas !

     

    Dans le livre "Mon enfant est dyslexique" on retrouve une citation qui résume bien l'idée :  

     

    Dyslexiques et bourrés de talents !

     

    Mon enfant est dyslexique - Concrètement, que faire ? - Anne-Marie Montarnal

     

     Pour créer mes documents, je me suis aussi appuyée sur plusieurs lectures :

     

    - Un mémoire : Réflexions sur le devenir professionnel des personnes dyslexiques - Flore de FOUCHIER

    - Deux livres :

     

     Le don de dyslexie : Et si ceux qui n'arrivent pas à lire étaient en fait très intelligents - Ronald D. Davis - Eldon-M Braun

     

     

     

    Adultes dyslexiques d'Anne-Marie MONTARNAL

     

    - Un article du blog Les Plaisirs d'apprendre : Pourquoi les entreprises recherchent-elles des personnes dyslexiques ?

     

    Et vous, quels sont les superpouvoirs des dyslexiques qui vous entourent ?

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Août à 21:21

    Mon second, âgé de 13 ans , est dyslexique/dysorthographique. Tout cela n'a été posé de façon "officielle" qu'au CM1. Jusqu'au CM2 les enseignants se sont montrés bienveillants, faisant de leur mieux pour compenser les difficultés de compréhension et les problèmes à l'écrit. Mais l'entrée au collège fut un coup de tonnerre ! Peu de collègues ont accepté de valoriser l'oral, de modifier la mise en page des documents et l’argument était toujours le même : ce n'est pas juste par rapport aux autres. En 5° nous avons déménagé et je l'ai mis dans mon collège .J' ai parlé autour de moi de la dyslexie. Deux collègues de lettres seulement avaient été plus ou moins formées et l'un d'elles l'a pris sous son aile. Il s'est éclaté en arts plastiques, technologie, EPS, un peu moins en Français et Histoire mais les collègues se sont montrées patientes et attentives. En revanche l'anglais l'a abattu. Je le reconnais tout à fait dans ce portrait que vous faites car il est très créatif, musicien autodidacte car je n'ai trouvé personne capable d'enseigner le piano à un dyslexique !, sa passion est l'ornement des jardins, les bassins, les maquettes 3D ... Nous redoutons un peu la 4° et espérons qu'il tombera sur des collègues compréhensifs car il est volontaire, participe beaucoup mais a du mal à fixer les apprentissages, ce que je ne parviens pas à faire comprendre aux enseignants ( "il faut qu'il apprenne par coeur", "il faut qu'il travaille régulièrement" ...). Alors en juin je leur ai montré ce qu'était notre quotidien et celui de notre enfant : 2h de travail par soir à recopier les leçons, les apprendre avec des vignettes, des couleurs, du mime ... Je pense que certains ont compris mais le chemin est encore long. Merci de votre témoignage.

      • Dimanche 21 Août à 22:38

        C'est un véritable parcours Nath.

        Faire comprendre les différences aux autres et le quotidien de nos enfants.

        Les voir si performants, si époustouflants et les sentir si seuls parfois devant l'incompréhension.

        Oui, il faut préserver leur estime à tout prix et leur aire prendre conscience de leurs forces.

        Il faut parfois du temps pour convaincre qu'ils travaillent beaucoup par rapport à leurs résultats.

    2
    Laetitia
    Dimanche 21 Août à 21:58

    Moi aussi je suis dislexique. c'est particulièrement pénible, quand je tape a la machine a écrire; et qu'en fin de journee je suis sur mon ordinateur... je met plus de temps a me relire et a remettre els lettres a leurs place qu'a taper ... 

    mais ej suis tres creative. c'est un fait indéniable. et çà a toujours etait le cas. j'avais aussi remarqué que ej faisais preuve de beaucoup d'ampathie. et de curiosité. mais les loisirs manuels. et les choses a assembler : je visualise tres vite ce que je doit faire...  

    mais ej suis totalemetn fermee aux maths et a la compta. et je ne peux pas mentir... je relis plusieurs fois certains énoncés... j'ai longtemps eut de sproblemes avec les mnr... que je ne differenciais pas. et les bdpq... ppppfffff ... 

     

    le temps et la pratique resouds tout les problemes. 

    La fiche des super pouvoirs me ressemble beaucoup.

     

    le moral est important. ca n'empeche aps que ej em  sous estime toujours... et qu'on me le dit sans arret... 

    3
    Dimanche 21 Août à 22:35

    Superbe ton article, Léni.

    En formation aussi, nous avions fait ce travail sur les dys célèbres et sur les forces des dyslexiques.

    J'ai lu le livre de Ronald Davis.

    Il est clair qu'il faut tout faire pour préserver la confiance en soi.

    4
    Caroline
    Lundi 22 Août à 00:47
    Erreur Dustin Offman
      • Lundi 22 Août à 19:54

        C'est à dire ? Dans l'orthographe de son nom ? Il n'est pas dyslexique ?

    5
    Aurélie
    Lundi 22 Août à 20:27
    Merci pour cet article ! L'erreur est dans la photo.
    La photo représente Robin williams et pas Dustin Hoffman. De là à savoir lequel est dyslexique ...??
      • Mardi 23 Août à 12:18

        Rho merci ! L'erreur est corrigée. Les deux seraient dyslexiques, c'est pour ça que j'ai du faire l’amalgame ! :D Bien joué oeil de lynx ;)

    6
    Cecilez
    Mardi 23 Août à 11:40
    Elles sont chouettes ces affiches. Je fais aussi des séances "estime de soi" avec les enfants en difficulté dans ma classe, et avec les autres volontaires. Merci pour la bibliographie.
      • Mardi 23 Août à 12:18

        Super :) Que'est-ce que tu fais pendant ces séances "estime de soi" ?

    7
    Marie
    Mercredi 24 Août à 13:30

    Coucou!


    Merci pour ce travail, et surtout cette démarche!

    Je ne suis pas personnellement concernée, mais en tant que PE j'ai cette certitude des supers pouvoirs des dys (mais également des autistes et autres personnes à particularité). J'avais utilisé ce terme de "pouvoir" à l'égard d'un de mes élèves il y a deux ans, il dessinait de façon époustouflante mais savait à peine écrire son prénom. Les autres s'étaient vite engouffrés dans la brèche ainsi ouverte pour le valoriser, et ça l'avait aidé à s'ouvrir à ses camarades.

    Par contre, chez moi, je télécharge 2 fois la page des supers pouvoirs, et pas du tout celle des personnes célèbres. C'est un bug ou une coquille?

    Encore merci en tous cas, pour ce doc et le reste du blog!

    Et bonne rentrée (nous c'est fait depuis ce matin, et c'était bien!

      • Mercredi 24 Août à 17:28

        Merci pour ce chouette commentaire ! 

        Effectivement j'avais fait une erreur en insérant le lien après la correction pour Robin Williams :D C'est corrigé !

    8
    Mardi 30 Août à 16:32

    Très belle affiche, source d'exemple et de motivation !

    Ses personnages connus sont la preuves des capacités des dyslexiques !

    Merci ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :