Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?

Une maîtresse E, un maître E, ça ne travaille pas encore avec les élèves en début d’année.

Ça leur fiche la paix, ça les laisse découvrir leurs nouveaux enseignants/classes/camarades/matériel/méthodes de travail…. parce que lorsqu’on rencontre des difficultés dans ses apprentissages, avoir le temps de prendre les bons repères dès le début de l’année c’est drôlement important.

Et puis j’aime leur laisser l’occasion de débuter une nouvelle année comme une nouvelle page blanche ou un nouveau cahier. C’est tout beau, c’est tout neuf, on s’applique, on prend de bonnes résolutions. Leur laisser aussi le bénéfice du nouveau regard d’un nouvel enseignant…. Chaque année on a de belles surprises…   pas besoin d’intervenir, en tous cas pas tout de suite. Leur laisser le bénéfice d’un éventuel nouveau départ.

Donc, la question que tout le monde se pose :

 Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?

Réponse 1 : Ça glande, c’est une planquée tire-au-flanc.

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?

Pffff ! Mauvaise longue ! Passe donc le CAPPEI et vient glander avec nous 😉

Réponse 2 : Ça file un coup de main dans les classes

Plusieurs options possibles :

  • Aller consoler les petits qui pleurent en maternelle :
    En profiter pour repérer éventuellement certains élèves qu’on retrouvera peut-être par la suite.
    Réfléchir avec l’enseignante de la classe aux adaptations qu’il va falloir mettre en place rapidement pour certains (Oui, déjà… parce qu’en petite section on voit arriver des enfants qui ne disent pas un mot ou qui ont de sérieux problèmes moteurs, psychologiques, affectifs voire sensoriels… et qui n’ont encore aucun accompagnement.)
  • Aller seconder les enseignants en charge de classes “chaud patate” en début d’année :
    Exemple : GS/CP sans ATSEM, voire GS/CE1 (oui, j’ai déjà vu ça).
    C’est l’occasion là aussi d’observer déjà certaines difficultés.
  • Aller travailler un peu avec les élèves dont l’AVS (ou l’AESH) n’est pas encore arrivé :
    En profiter ensuite pour faire le lien entre celui-ci (quand il arrivera…), l’enseignant et les besoins de l’élève.
    Chose possible également plus tard lors de changements du côté AVS et/ou enseignant.

Réponse 3 : Ça participe aux évaluations diagnostiques de début d’année.

  • Les Evaluations Nationales :
    Je fait passer les épreuves individuelles.
    J’en profite pour discuter un petit moment avec chaque élève. Créer du lien, c’est important je trouve.
    Je participe à l’analyse des résultats.
    Je laisse les enseignants corriger et faire leurs premières observations puis je récupère les livrets pour en faire mon analyse dans certains domaines (soit particulièrement échoués, soit très disparates soit qui paraissent importants)
    Je propose des pistes de travail et/ou remédiations en classe ou en dehors (APC, RASED…)

Je fais souvent passer d’autres évaluations en concertation avec les enseignants. Par exemple : 

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ? 

  • Il y a quelques années, je faisais aussi passer OURA LEC/CP mais maintenant ça ferait double emploi avec les évaluations nationales CP.
  • Gros morceau dans notre projet d’école : le Langage Oral.
    Je fais donc passer l’évaluation départementale du langage oral en maternelle (Travaux du groupe départemental maternelle 36).
    Un test vraiment bien ciblé qui ouvre tout un tas de remédiations derrière.

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ? 

Pour prévenir les difficultés en mathématiques, ils proposent également une évaluation de la Structuration de la pensée logique qui permet là encore de proposer des ateliers de remédiation inspirés par exemple de Maths à toutes les sauces ou de la pédagogie Montessori. 

Je cible les évaluations à faire passer en fonction des besoins identifiés par les collègues dans leurs classes. A vous de choisir les votre !

Réponse 4 : Ça “réunionne”

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?

  • En général en début d’année scolaire les inspecteurs réunissent le pôle ressource (RASED, UPE2A, conseillers pédagogiques, enseignants référents…) afin de définir les secteurs, les priorités d’intervention, les grandes orientations de l’année à venir etc
  • On profite de la disponibilité des autres membres du RASED (psy et maître G) avant le grand rush pour faire le point sur les dossiers des élèves, pour préparer des futures interventions… 
  • Les années où je suis arrivée sur un nouveau secteur j’ai demandé un entretien à chaque directeur des écoles où j’allais intervenir pour faire le point sur les questions pratiques (Lieu d’intervention, budget, clés, codes en tous genres…) et pédagogiques (Quelles eval ? Quels besoins ? Conseils de cycle EBEP : quand ? Comment ?…)
    Je me suis fait une fiche recto/verso à remplir par école pour ne rien oublier. Modèle à télécharger ci-dessous si vous voulez

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?

Télécharger « Renseignements écoles.pdf »

Version modifiable : Télécharger « Renseignements écoles.docx »

  • Je prépare aussi les premiers conseils (des maîtres ou de cycle) réservés aux élèves à besoins éducatifs particuliers. 

Réponse 5 : Ça s’organise

  • Je mets à jour ma base de donnée avec noms et coordonnées des enseignants des différentes écoles, j’actualise les données élèves (nouvelle classe, nouvel enseignant…) etc
  • Je mets à jour l’inventaire de mon matériel que je mets à disposition des collègues.
  • Quand j’arrive sur un nouveau secteur, je récupère les archives RASED (Parfois disséminées dans les différentes écoles), je trie, je classe, je m’imprègne.

Réponse 6 : Ça observe et aide à l’identification des difficultés

  • Observation en récréation. La récré c’est “The place to be” quand on est maître E. Pour observer les élèves dans un autre contexte que la classe, discuter avec eux, devenir une figure connue de l’école… et c’est l’occasion aussi d’échanger avec les collègues.
  • Observation en classe. Plusieurs options possibles : aller dans toutes les classes, aller dans les classes de certains élèves ciblés (demandes des enseignants, élèves déjà repérés les années précédentes…), aller dans les “classes clé”…
    Si vous voulez vous pouvez télécharger ma grille d’observation (A imprimer en recto verso) ci-dessous.
    Je l’utilise très peu souvent… je crois que ce n’est pas mon truc. Mais ça donne une idée de ce qu’il est intéressant d’observer. 

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?

 Télécharger « Maitresseuh – Fiche Observation eleve.pdf »

Je m’étais fortement inspirée du document du site www.adapt-rased.fr

En général à la suite de l’observation je fais un petit retour écrit à l’enseignant avec des pistes d’aménagements / différenciation / remédiation

Autre possibilité (mais peut-être pas dès la rentrée), proposer à l’enseignant de prendre sa classe pour que LUI puisse observer ses élèves. Très intéressant. On a rarement l’occasion d’observer vraiment ses propres élèves.

Réponse 7 : Ça fait de la prévention

  • L’année dernière on a mis en place très tôt des ateliers inspirés des MACLE pour tous les CP de mon école de rattachement.
    Ca nous a permis de reprendre les pré-recquis de maternelle encore non intégrés pour certains élèves.
  • Cette année, je me demande si je n’irais pas faire de la prévention en langage oral en maternelle par le biais d’une co-intervention en classe pendant les ateliers.
    C’est un des points importants de notre projet d’école.

Réponse 8 : Ça poursuit le travail engagé en fin d’année précédente

  • Parfois, en fin d’année scolaire, on prévoit une aide à mettre en place (ou à poursuivre) dès la rentrée pour certains élèves. 

Réponse 9 : Ça essaye de filer des billes aux collègues

  • Recherche et partage de documents / outils pour aider certains élèves en classe.
  • Réponses aux appels téléphonique et mails des collègues en détresse dès la rentrée au vu de certaines grosses difficultés rencontrées par leurs élèves.

Réponse 10 : Ça prépare les prochaines interventions

  • Constitution de l’emploi du temps.
    Un vrai casse-tête.
    Il faut essayer de trouver le créneau idéal pour que les élèves ne manquent pas un moment clé de la classe.
    Si je les sors de la classe, j’essaye de faire en sorte qu’ils sortent sur un créneau de la même discipline que celle sur laquelle je vais travailler. Pas toujours possible…
    Et puis il faut aussi jongler avec les sorties diverses (piscine, bibliothèque et cie), les prise en charge extérieures (Orthoptie, Orthophonie…)
    Bref, ça demande de nombreux allers/retours dans les classes, emploi du temps à la main pour négocier, proposer, corriger, refaire…
  • Préparation des premiers projets d’aide, présentation aux collègues.

Et si c’est votre 1ère rentrée en tant que maître E :

Je ne peux que vous conseiller la lecture des ouvrage de la FNAME (Fédération Nationale des Associations de Maîtres E), ça vous aidera vraiment à vous glisser dans ce nouveau costume d’enseignant 😉

Par exemple :

Comprendre et aider les enfants en difficulté scolaire

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?  

Tisser des liens pour apprendre

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?

 Et vous pouvez aussi commencer votre collection de petits livres de la collection 100 idées de l’éditeur Tom Pousse, ces livres sont supers et vraiment faciles à lire ou à picorer :

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?
100 idées pour aider les élèves en difficulté à l’école primaire – Isabelle Deman

Enfin, cet article pourra aussi vous être utile :

Réponses aux 36 questions des maîtres E débutants

Ça fait quoi une maîtresse E à la rentrée ?

  Et vous autres, maîtres ou maîtresses E, vous faites quoi en ce moment ?

Mots-clés de l'article :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles devraient vous plaire aussi :

3 planners pour les Maitres E (RASED) – 2021 2022

On le nommera comme on voudra : planner, cahier-journal, agenda, organiseur, cahier de bord... C'est un concentré de tout ce qu'on a besoin au quotidien pour organiser son travail. Et quand on travaille sur plusieurs écoles (18 pour moi) Avec des dizaines de...

Récapitulatif : Livres écrits avec des SONS SIMPLES uniquement

Pour qui ? Pour le lecteur débutant, en GS, en CP... Mais aussi pour cet élève qui a laborieusement appris à lire les sons simples mais qui sue à grosses gouttes face aux sons complexes (ou, on, oi... et ne parlons pas des fabuleux oin, ouille, ien...) Pour celui...

Améliorer la fluence avec des albums à structure répétitive

Comment lire plus vite, de manière plus fluide et avec plus d'expression ? Pour certains élèves les mots sont reconnus automatiquement après quelques rencontres seulement. Pour d'autres c'est beaucoup plus long. Certains élèves redécodent chaque mot, comme s’ils...

20 planners gratuits pour TOUS les professeur des écoles

Gérer une classe (ou un dispositif ou un secteur RASED), ce n'est pas rien. Il faut s'organiser. Pendant longtemps on s'est débrouillés avec agenda, cahier-journal et des notes un peu partout. Mais depuis quelques années fleurissent des "teachers planners",...

Où trouver des livres pour enfants en ligne (et gratuits !)

La lecture, c'est comme la course à pied : au début ce n'est pas facile de s'y mettre, mais plus on s’entraîne plus ça devient facile et agréable. C'est pourquoi dans notre école, on a mis en place "La Grande Lecture" (Plus d'infos dans l'article TOUT sur...

Biblio Pédago n°3 : Activités ouvertes en mathématiques

Madame Pirouette est bien chouette, elle m'a proposé de choisir un ouvrage dans sa caverne d'Alibaba des instits... Le choix n'a pas été facile, mais chez Pirouette éditions on trouve les ouvrages des éditions Chenelière qui sont toujours bourrés de bonnes idées...

10 sacs à dos au top pour les profs

Voilà plusieurs années que des collègues professeurs des écoles ou du secondaire me conseillent de passer au sac à dos : plus pratique, plus léger, plus facile à porter... J'ai traîné mais j'ai sauté le pas l'année dernière et je ne regrette pas. Tu en as marre de ton...

COMPARATIF cartables/sacs à roulettes pour les profs

Un cartable à roulettes pour les adultes ? Pourquoi ? Quand on est enseignant itinérant : On se promène avec tout un tas de trucs dans son cartable de prof (et cabas et sacs moches en tous genres)... et c'est lourd ! Quand on est enseignant en classe : On se promène...

Biblio Pédago n°2 : Dépasser les difficultés d’apprentissage

Vous êtes face à un/des enfants (De la maternelle au lycée) qui rencontre des difficultés, voire qui est en échec scolaire. Et vous vous sentez un peu seul et désœuvré. Difficile d'avoir un avis extérieur : Pas de psy scolaire ? Pas de maître E ? Pas de maître G...

Réponses aux 36 questions des maîtres E débutants

Tu viens d'être nommé sur un poste de maître E pour la 1ère fois (Ou tu t'inquiètes comme un débutant à chaque rentrée 😉 ) A l'heure actuelle, en France : On n'apprend pas à être maître E AVANT de devenir maître E Mais au mieux PENDANT, Voire APRES. Les premiers...