Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Pour bien écrire, les doigts doivent s’agiter, le bras doit glisser. Sinon c’est inconfortable et peu efficace.

Pour la plupart des enfants, cela va de soit, ils le comprennent de manière implicite, pas besoin de leur expliquer.

Mais parfois, pour d’autres, ça cafouille un peu. Il peut alors être intéressant d’enseigner explicitement ce qu’on doit faire de ses doigts et de son bras pour bien écrire.

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Il y a quelques mois, j’ai eu la chance de travailler pour Bic.

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire
Le truc à pois à gauche, c’est moi !

Vous savez ce qui m’a immédiatement convaincu de le faire ? (Ne vous moquez pas !) La possibilité de visiter leur usine en région parisienne. Et je n’ai pas été déçue. Dans la peau de Charlie de Charlie et la chocolaterie, je suis entrée dans l’antre, non pas du chocolat, mais du stylo. Leni et la “styloterie” c’était moi. Sous mes yeux ébahis :

  • Des “rues” dans lesquelles naviguent des petits véhicules chargés de stylos/bouts de stylos,
  • d’énormes tuyaux qui passent au dessus de nos têtes, dans lesquels tintent les particules de plastique en chemin vers les machines,
  • des milliers de mini-billes de stylo scrutées au microscope d’étapes en étapes, beaucoup d’étapes,
  • des machines qui assemblent et vomissent des stylos par centaines,
  • d’autres qui testent les stylos, traçant automatiquement des figures dignes des meilleurs spirographes…

Un petit aperçu ici :

Bref… de cette collaboration est ressortie, entre autre, une fiche pédagogique qui détaille quelques séances que j’ai conçues pour des élèves de CP qui rencontraient des difficultés en écriture (Mais tout à fait adaptable à n’importe quel niveau). Je me suis appuyée sur 2 fiches d’activités Bic (Parmi toutes celles qu’on trouve dans l’espace enseignant Bic. Allez fouiller, plein d’idées excellentes)

L’objectif : leur apprendre à bouger leurs doigts et leurs bras efficacement. Voici l’article que j’ai rédigé : Les gestes pour bien écrire

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Dans cet article, je vous parle d’un document que j’ai créé : 15 fiches pour apprendre à gribouiller (en bougeant bien ses doigts !) Vous pouvez le télécharger ici :

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Télécharger « Gribouillons Maitresseuh.pdf »

 Voici également quelques ressources complémentaires pour chaque axe abordé :

  1. Délier les doigts
  2. Bien bouger ses doigts
  3. Déplacer son bras bras

Pour délier les doigts

(parfait pour les élèves qui ont des difficultés en motricité fine… drôlement handicapant pour accéder à l’écriture)

Laurence Pierson a fait une vidéo avec les monstres à doigts pour apprendre à plier le pouce et à nommer les doigts : C’est l’histoire d’un terrible monstre bien poli, qui salue ses en-cas avant de les dévorer !

C’est une activité que l’on retrouve dans son excellent livre qui vient de sortir : Bien écrire et aimer écrire – Laurence PIERSON chez MDI. Tout ce qu’il faut savoir sur le geste d’écriture, avec une montagne d’idées pratiques. A avoir sous la main à tout prix :

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Une autre vidéo avec le même petit monstre :

J’utilise aussi souvent les exercices de motricité des doigts des petites vidéos de Célia Cheynel :

Plus d’infos et des affichettes sur le site Bouge ta plume

On trouve les petites bidouilles pour travailler la mobilité et l’individualisation des doigts facilement et pour pas trop cher sur Amazon :

 
Les fameux yeux sont là

Les lumières à doigts ici

Les petits monstres, c’est ici

On peut aussi se tourner vers les jeux de société :

Le Finger Twister : la petite roue indique quel doigt poser sur quelle pastille de couleur.

Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

Le jeu de société Doigts malins : On glisse ses doigts su un espèce de boulier et on déplace les boules du bout des doigts pour tenter de reproduire le modèle le plus rapidement possible. Assez marrant !

On retrouve ces propositions et pleins d’autres dans l’excellent livre d’Elise Harwal : 100 idées pour accompagner les enfants dysgraphiques (Un très bon achat si vous cherchez des idées concrètes pour aider un enfant qui rencontre des difficultés en écriture, dysgraphique ou pas)

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Enfin, voici une proposition de routine de mouvements avant d’utiliser les crayons/ ciseaux, Par mon ergothérapeute préférée, Josiane Caron Santha


Pour apprendre à bien bouger ses doigts

Ou comment comprendre que ce sont les doigts qui font tout le boulot quand on écrit (et pas la main)

Pour que les enfants comprennent le principe, les activités de “gribouillage“, c’est l’idéal :

Laurence Pierson en parle dans son livre (toujours le même que dans le paragraphe précédent) Bien écrire et aimer écrire – Laurence PIERSON chez MDI :

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Le principe général est le suivant :

  • On pose la main, elle ne bouge plus.
  • Les doigts gribouillent.

On peut se servir du jeu du yoyo (Vidéo de Célia Cheynel) :

On peut aussi imaginer toutes sortes d’activités de “Gribouillis”, comme dans l’activité du champs de fleur de Bic (voir en début d’article) ou dans mes fiches gribouillages (voir en début d’article aussi !)

Plusieurs albums jeunesse peuvent être un point de départ pour travailler ces gribouillis avec les enfants :

A toi de gribouiller, Hervé Tullet

Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

 Dans ce livre, tu peux : Faire pousser des fleurs, Soulever des poids très, très lourds, Cracher du feu Et beaucoup d’autres choses ! C’est à toi de gribouiller !

Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

Le livre pour les enfants qui veulent gribouiller des monstres de Thomas LE GUERN

Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

 Tiens, qui est cette petite créature mauve et poilue qui nous regarde avec ses yeux tout ronds ? Attachant et pas si effrayant, ce petit monstre invite les enfants à gribouiller dans des formes découpées. En tournant la page, on découvre le résultat : coiffures farfelues, yeux globuleux, dents pointues et griffes crochues. On brosse en gribouillis le portrait de monstres étranges et rigolos. Ludique et interactif, Le Livre pour les enfants qui veulent gribouiller des monstres développe leur créativité. On s’amuse à barbouiller, griffonner et raturer autant qu’on veut. Il est même conseillé de déborder !

 A feuilleter sur le site de l’auteur.

pour les plus petits :

Gribouillis gribouillons d’Antonin LOUCHARD

Aider les élèves qui tiennent mal leur crayon ou rencontrent des difficultés en écriture

Ce livre présente une comptine. Elle est amusante et les rimes rythment l’histoire. Les illustrations sont divisées en 2 parties sur la page de gauche on voit des dessins expressifs et sur la page de droite on trouve des gribouillis. A la fin du livre, on découvre que ce livre que l’on a tenu dans les mains n’est autre que le cahier de brouillon d’un écolier. Et c’est en lisant le livre non pas jusqu’à la dernière page mais jusqu’à la quatrième de couverture (où l’on trouve une dernière phrase) que l’on s’aperçoit que ce livre peut se lire à l’envers ! D’ailleurs même en observant les gribouillis on voit qu’ils ont un sens, ce sont eux qui annoncent le dessin de la page d’à côté ! Un petit livre très simple … en apparence que l’on découvre très riche si l’on se donne du temps pour le détailler.


Pour apprendre à déplacer le bras

Une fois qu’on sait faire bouger ses doigts, on peut apprendre à faire avancer le bras !

Une fois de plus, je vous renvoie à une précieuse vidéo de Célia Cheynel, dans laquelle elle utilise un cube pour apprendre à déplacer son bras en le faisant glisser, bien à plat sur la table, en évitant à tout prix les “sauts de kangourou” d’un mot à l’autre. (Moi j’utilise une petite voiture mais c’est le même principe) :

Sur Bouge ta plume, on peut trouver les “glissettes” à fabriquer, qui se placent sous le poignet et l’avant-bras. Elles permettent un mouvement facilité et plus fluide.

Bien bouger ses doigts et son bras pour bien écrire

Et vous ? Vous avez d’autres astuces à partager pour mieux bouger ses doigts et son bras ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles devraient vous plaire aussi :

Pourquoi faire écrire vos élèves avec les 2 mains en même temps.

En tant que maitresse E, je travaille souvent avec des élèves : Qui rencontrent des difficultés avec le geste graphique et peinent à avoir un tracé fluide et ample. Qui ont du mal à se faire confiance et à oser. Qui confondent les lettres visuellement proches (b/d p/q...

Aider les élèves à segmenter les mots dans les phrases

Il n'arrive pas à séparer les mots ? Elle écrit ses mots tous collés les uns aux autres ? Il sépare les mots n'importe où... voire même un peu trop souvent ? Leurs écrits sont donc difficilement lisibles... Cest em bêtant maiscenestpas un surmontable !  Je vais...

Aider les élèves malvoyants ou aveugles en graphisme

Accueillir un élève malvoyant dans sa classe c'est plus ou moins aisé selon les jours, les moments, les activités... Mais au quotidien, ce qui pose souvent le plus de questions à l'enseignant c'est le graphisme ou l'écriture. Comment tracer quelque chose...

Retenir l’orthographe des mots en jouant avec sa mémoire visuelle

"Il n'arrive jamais à mémoriser l'orthographe des mots" "Il a beau les écrire 50 fois, le lendemain il a déjà oublié" On va donc tenter une autre approche 😉 Comment savoir d’où vient le souci ? Essayer de comprendre quelle stratégie l'enfant utilise pour tenter de...

Aider les enfants à mieux écrire : Le huit couché de l’alphabet (Brain Gym – Kinésiologie)

Mon fils écrit gros et lentement... et il déteste écrire ! On a cherché des solutions ensemble et on a trouvé le Brain Gym. Alors on partage ! (Surtout qu'on n'a pas trouvé grand chose en français sur Brain Gym / écriture sur internet) Ça nous permet de...

Difficultés en écriture ? Les points essentiels à travailler

Etre au clair soi-même avec... les outils qu'on met à disposition des élèves (crayons, cahier, lignages...), la tenue du crayon, la posture, la position de la feuille ou du cahier (pensez à leur faire incliner, avec la marge parallèle à l'avant-bras)... Pour réviser,...

Aider les élèves à mémoriser l’orthographe des mots : Orthographe illustrée et comptines orthographiques

Il y a des enfants (Dyslexiques, dysorthographiques... ou pas) qui n’arrivent définitivement pas à mémoriser l'orthographe des mots, mêmes des plus fréquents. Deux techniques à tester pour leur venir en aide :  L'orthographe illustrée, pour miser sur la mémoire...