• Apprendre à lire aux grands élèves avec Permis de lire ou sans !

    Je crois que presque chaque enseignant de CE2, CM1 ou CM2 a déjà accueilli dans sa classe au moins un élève qui, pour x raisons, ne savait pas encore lire

    Dans ce cas là on se trouve bien démuni : pas de méthode toute faite et les méthodes de CP font trop bébé et ne sont pas pensées pour un seul élève au sein d'une classe... oui, mais ça s'était avant. Parce que maintenant on a Permis de Lire. La première méthode de lecture pour les grands !

    C'est un outil clé en main qu'on peut appliquer à la lettre.
    Mais si on ne veut/peut pas l'acheter, on peut s'en inspirer parce qu'il est plein de bonnes idées ! 

    Les enseignants d'UPE2A ou les enseignants spécialisés sont un peu plus habitués à cette problématique mais y trouveront surement leur compte aussi. 

    Apprendre à lire aux grands élèves : CE2, CM1, CM2, UPE2A, ASH...

    Permis de lire, c'est pour qui ?

    Pour tous les élèves à partir de 8 ans qui ne lisent pas encore :

    • Les enfants qui ont raté le coche de la lecture (non scolarisation, absences ou autre)
    • Les élèves dys
    • Les élèves en grande difficulté (en lien avec le RASED ou non)
    • Les non francophones ou néo-francophones (UPE2A)
    • Les élèves de l'enseignement spécialisé (ULIS, SEGPA, IME...)

    Elle s'adapte aussi bien à un travail en classe (l'autonomie est facilitée, voir plus bas), en groupe (APC, RASED...) ou en individuel.

    Apprendre à lire aux grands élèves

    Permis de lire, on l'utilise quand ?

    Quand on veut. C'est une méthode qui peut : 

    • Etre commencée en début d'année ou en cours d'année,
    • Se terminer à la fin de l'année, avant ou après
    • Se poursuivre sur quelques mois ou plusieurs années 

    Très flexible !

    Permis de lire, c'est quoi ?

    Une méthode de lecture pour les grands créée par Muriel Guitton (professeure des écoles) et Laurence Pierson, qu'on ne présente plus : auteure du génial Bien écrire et aimer écrire et des cahiers d'écriture chez MDI. 

    Un outil hybride, à mi-chemin entre le manuel et le fichier : des textes, des documents, des exercices. 

    Apprendre à lire aux grands élèves

    Voici ses atouts et points forts, dont on peut s'inspirer pour créer ses propres supports de lecture pour les grands élèves.

    Une approche très structurée

    • Une entrée graphémique : On part des graphèmes et des sons qu'il font le plus fréquemment : le s fait sss.
    • Une progression rapide par lots de graphèmes répartis en 14 étapes pour pouvoir rapidement accéder à la combinatoire. 
    • Une approche multisensorielle : indications sur la position de la bouche, des lèvres etc. possibilité d'associer les gestes Borel Maisonny.
    • Une méthode progressive : lettres / syllabes / mots / textes. Possibilité de chronométrer les exercices pour entrainer la fluence. 

    Apprendre à lire aux grands élèves

    Apprendre à lire aux grands élèves

    Une méthode complète et ancrée dans le réel

    • Un lien lecture/écriture constant : Lecture/copie/production d'écrit...
    • Des écrits authentiques : noms de jeux de société sur des boites de jeux, titres sur des affiches de film, enseignes de magasins...
    • Des types de textes variés : poèmes, documentaires, contes, bande-dessinées, recettes, articles de journaux...

    Apprendre à lire aux grands élèves

    Une conception inclusive pour que TOUS les élèves puissent apprendre à lire

    • Une mise en page aérée et sans distractions visuelles pour assurer l'accessibilité à TOUS les élèves.
    • Une police d'écriture créée spécialement : MDI école qui permet de mieux différencier les lettres i I l, avec des caractères plus espacés, une plus grande différenciation des hauteurs de lettres etc.
    • Une approche qui permet d'éviter les confusions de sons : les sons fréquemment confondus (ch/j dans l'exemple ci-dessus) sont présentés ensemble, ce qui permet de les opposer et différencier, notamment grâce aux indications sur les positions des organes phonatoires. 
    • Des écrits entièrement déchiffrables pour tout ce qui doit être lu par l'élève.
    • Des consignes par l'exemple. Même si l'élève ne lit pas et n'écoute pas la consigne, il peut comprendre ce qu'il faut faire en regardant l'exemple proposé. 
    • Une mise en situation de réussite : l'élève s'autoévalue et peut revenir sur les exercices autant de fois que nécessaire, un permis de lire à obtenir à la fin...

    Apprendre à lire aux grands élèves

    Apprendre à lire aux grands élèves

     

    Une utilisation pertinente du numérique pour viser l'autonomie

    • Versions audio de toutes les découvertes des sons, consignes, dictées etc. Elles sont identifiables par un logo de casque.
    • Vidéos de tous les tracés des lettres, identifiables par un logo d'écran.
    • Corrigés de tous les exercices disponibles dans le bibliomanuel pour permettre l'auto-correction.

    Apprendre à lire aux grands élèves

    Apprendre à lire aux grands élèves

     

    Des outils pour accompagner l'enseignant

    Un guide du maitre en ligne, gratuit pour tous (Disponible à partir de fin juillet - début aout 2021 sur le site des éditions MDI)

    • Conseils d'exploitation : mise en œuvre en classe, fluence, lexique, adaptation...
    • Dictées.
    • Corrigés de tous les exercices.

    Un groupe Facebook Permis de Lire pour poser toutes ses questions et échanger avec les auteures et utilisateurs. 

    Apprendre à lire aux grands élèves

    Vous pouvez feuilleter un extrait sur le site des éditions MDI : 

    Apprendre à lire aux grands élèves

    Permis de lire, combien ça coûte ?

    12,90€ le cahier 2 en 1 (fichier/manuel). C'est le prix d'un fichier de cycle 3 donc tout à fait accessible pour permettre à un élève d'entrer dans la lecture je trouve. 

    12,90€ et c'est tout : le guide du maitre est en ligne et gratuit. 

    Pour cette somme, je crois qu'il est bien plus rentable de l'utiliser que de passer des heures à créer ses propres supports.
    Je suis archi convaincue par l'utilité de cet outil. Et vous ? 

    Apprendre à lire aux grands élèves

     

    « Améliorer la fluence avec des albums à structure répétitiveLecture-TV : Progresser en fluence avec des dessins-animés »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Laure
    Jeudi 24 Juin à 20:42
    C est génial ça! Moi je rêve du permis d écrire pour fils dysgraphique
      • Vendredi 25 Juin à 04:55
        Laurence Pierson
        Il existe ! C'est le cahier d'écriture"Aide personnalisée" aux éditions MDI aussi.
    2
    Enas
    Jeudi 24 Juin à 21:01
    Il a l'air super ! J'en aurais eu bien besoin à la dernière rentrée pour une élève de CM2 ! ;-)
    3
    Véf
    Jeudi 24 Juin à 22:02

    Ce Permis de lire a l'air fort intéressant... et, il est vrai,  pour une somme très raisonnable. Pourquoi pas ?

    4
    Annsi
    Vendredi 25 Juin à 05:10
    Merci pour cet article très intéressant !
    5
    Vendredi 25 Juin à 13:43

    Merci beaucoup, Maîtresseuh, pour ce compte rendu complet de notre webinaire d'hier. Je suis vraiment très heureuse de voir "Permis de lire" prendre son envol, après toutes ces années !
    Effectivement, les outils complémentaires - guide du maître, Bibliomanuel - seront disponibles d'ici un mois, le temps de faire les dernières corrections et réglages techniques. Tout sera au taquet bien avant la rentrée.

    6
    vero
    Samedi 26 Juin à 17:45
    vero

    Un grand merci pour cette référence! C'est une réelle problématique. Nous allons l'utiliser pour un élève qui entre en CM1.


    J'en profite pour te contacter à titre privé ... Je passe un entretien cette semaine pour un poste de maitre E. J'ai un doute sur la prise en charge des élèves avec PPS ...N'hesite pas à me contacter si tu as un moment ! Bon week end !

    7
    Claire
    Mardi 29 Juin à 08:09
    Bonjour,
    Ce livre semble très bien pour apprendre à lire mais il n’est pas du tout adapté aux enfants dys. Pour exemple dans la première page : au premier exercice le tableau est bien trop complet pour qu’un enfant 10 ne s’y perdent pas pour guider son regard il faudrait un fond coloré de deux couleurs différentes une ligne sur deux. Au deuxième exercice il faudrait un lignage multicolore. À l’exercice où il faut lire le nom des jeux de société il faudrait un guidage du regard par des flèches pour être sûr que l’enfant ne lis pas parce qu’il a oublié un jeu. Chaque permettrait de guider le regard de l’enfant dys. Enfin une typologie spécialisé pour les enfants dyslexiques aurait été bienvenue.
    Cela n’enlève en rien que ce manuel fichier semble top mais je suis agacée que les enfants dys soient utilisés pour un aspect marketing sans qu’il n’y ait de réels soucis de leurs difficultés. Cela n’aide pas le corps enseignant à comprendre quels adaptations ils devraient mettre en place.
    8
    Lupo
    Mardi 29 Juin à 09:51

    Bonjour, je vis en banlieue de Paris. Ou est ce que je peux trouver le livre?



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :