• Aider les élèves à mieux découper : Ateliers progressifs Montessori

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    Dans la vie de la classe on a souvent besoin de découper : des étiquettes, un petit mot à coller dans le cahier pour les parents etc.

    Mais pour ceux qui ont des difficultés pour découper (Quelle que soit la raison : difficultés en motricité fine, dyspraxie, handicap moteur...), c'est un sacré problème : ils commencent systématiquement leur travail bien après les autres et ont déjà épuisé une bonne partie de leur stock de patience et de concentration.

    Une solution peut être de leur donner le matériel déjà découpé (ou pré-découpé) quand on sait qu'ils auront une autre tâche à exécuter derrière et leur proposer des ateliers de découpage adaptés à leur niveau à un autre moment.

     

    Première chose : le choix des ciseaux

    Des ciseaux qui coupent bien : indispensable.

    Des ciseaux de gaucher pour les gaucher : indispensable. (Si vous êtes droitier : essayez de découper de votre main gauche avec des ciseaux de droitier et vous comprendrez vite le problème).

    Pour certains enfants, il peut être intéressant de leur proposer des ciseaux adaptés.

    Des ciseaux à ressort en plastique par exemple qui permettent de faire une économie de geste : il suffit de presser pour découper et les ciseaux s’ouvrent à nouveau automatiquement. 

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    Ou des ciseaux munis d'une grande boucle afin de pouvoir y placer un doigt supplémentaire pour pouvoir l'ouvrir et le fermer plus facilement et avoir plus de force.

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    Ou deux grandes boucles ET ressort :

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    On en trouve de toutes sortes chez Hoptoys ou Wesco. Mais dans les gros catalogues de matériel de bureau destinés aux enseignants (Pichon, Majuscule...), il y en a aussi quelques modèles parfois.

    Pour vous aider à faire votre choix vous pouvez regarder la capsule vidéo l'ergothérapeute canadienne Josiane Caron Santha

     

    Deuxième chose : Bien tenir ses ciseaux 

    Une bonne astuce en vidéo qui nous vient toujours de Josiane Caron Santha :

    Quoi qu'il en soit, il faut toujours rester vigilent sur :

    • la verticalité des lames,
    • une coupe franche, sur toute la longueur des lames,
    • la position du papier -proche de l'axe des ciseaux,
    • l'ouverture de la main qui coupe,
    • le rôle de la main qui tient,
    • le rôle de la main qui guide,
    • la position de la feuille à couper,
    • le fait qu'on coupe toujours vers le haut et qu'il faut donc faire tourner le support et non la main qui coupe,
    • les angles d'attaque lors du découpage d'un tracé,
    • la façon de faire pivoter le support lors des découpages complexes, lames ouvertes et au plus près de l'axe des lames.

    (Plus d'infos dans l'article du site maternelle de l'académie d'Aix-Marseilles)

     

    Enfin, les ateliers 

    On peut commencer par un atelier de découpage de pâte à modeler, demandant moins de pression et de précision que le découpage du papier. (Bien sur, si on pense que c'est trop simple on passe tout de suite aux étapes d'après)

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    Pour plus d'infos, je vous laisse aller voir l'article sur le blog de Merci Montessori qui est parfait.

    On peut ensuite passer à la ficelle, à la laine ou au raphia (Un peu plus compliqué à mettre en place en classe car il faut un adulte avec l'enfant... mais avec ATSEM, AVS ou même un camarade c'est tout à fait jouable.)

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    L'article de Merci Montessori est par là.

    Après, on peut passer aux bandes de papier avec une progression bien étudiée. Les premières bandelettes ne doivent pas être trop larges pour pouvoir être découpées d'un coup de ciseau (à adapter en fonction des ciseaux). Sur les premières on peut ne pas mettre de trait. Puis seulement des lignes droites, puis brisées, puis courbes etc. On peut aussi lors d'une étape intermédiaire, proposer des bandes plus larges qui nécessiteront 2 coups de ciseaux, puis plus... bref, on adapte en fonction des capacités et des progrès de l'enfant.

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    Je vous renvoie encore à un article de Merci Montessori, qui précise bien les caractéristiques que doivent avoir les bandelettes (papier ni trop fin ni trop rigide etc.) et comment présenter l'atelier aux enfants.

    Concernant le papier :

    Vous pouvez utiliser au début des couvertures de magazines, du bristol, de la cartoline, des emballages ondulés (étuis de biscuits) qui guideront l'enfant pour une découpe droite... Au fur et à mesure que le geste se fera plus sûr, les supports pourront s'alléger et les élèves pourront découper des feuilles de 80 grammes ou des pages de magazine. (Infos trouvées dans l'article du site maternelle de l'académie d'Aix-Marseilles)

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    Et puis on trouve toute une progression de bandelettes toutes faites, prêtes à être imprimées (Pas besoin de tout tracer à la main) chez Les Alphas de La Catalane.

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    Dernier petit conseil pour la route : à mon sens, l'idéal c'est d'avoir dans chaque plateau : le matériel à découper (Boudins de pâtes à modeler, ficelle ou bandelettes), les ciseaux ET un petit récipient (bol, coupelle, barquette...) pour stocker les petits bouts. C'est gratifiant pour l'enfant de voir le récipient se remplir... et puis ça peut servir pour un collage après.

    Pour les plus grands, pourquoi ne pas fouiller du côté des papertoys, paperdolls et cie ?

    Ateliers progressifs découpage Montessori

    Ateliers progressifs découpage Montessori

     Et pour prolonger vos réflexions, un article sur l'importance du découpage dans les apprentissages.

     

    Et vous ? Des astuces découpage ?

     

    « 3 albums jeunesse sur la dysphasieAider les élèves à mémoriser les chiffres »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Speedounette
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 19:21

    Je viens de découvrir votre blog et il est tout simplement génial. Que d'idées intéressantes ! Je reviendrai très souvent vous lire. Merci pour tout ce partage.

    2
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 21:04

    Merci pour la visite et le petit mot sympa ;)

    3
    vire champouille
    Mardi 13 Janvier 2015 à 13:59

    Merci pour cet article :) et je suis bien contente d'avoir découvert votre site. Il va beaucoup m'aider et dans ma pratique pro et pour mes enfants . Merci à vous . happy

    4
    Samedi 7 Mars 2015 à 18:02

    Merci pour cet article qui ne me fait plus voir le découpage de la même façon ^^j'ai pris de bonnes idées, et j'ai mis un petit lien sur mon blog

    http://baleinesouscaillou.eklablog.com/minutie-decoupage-a114906646

    Bonne continuation ! 

    5
    gommette
    Jeudi 14 Mai 2015 à 14:20

    Merci pour toutes ces idées...Je suis maîtresse de CLIS et j'ai de nombreux élèves qui ont des soucis en motricité fine.


    J'ai déjà mis en place un atelier graines qui fonctionne très bien et que mes élèves apprécient beaucoup.

    6
    Laurie
    Vendredi 26 Juin 2015 à 13:24

    Chouette ce blog ! Pour le découpage, si des élèves ont des difficultés à mettre leur main dans le bon sens (pouce vers le haut), on peut leur coller une gommette sur l'ongle du pouce et la gommette doit toujours regarder le ciel. Ca marche plutot bien et  ils la réclament quand ils ne sont pas sûrs d'eux. Quand ils se sentent à l'aise, ils ne demandent plus la gommette. 

    7
    Valé13
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 00:23

    Merci pour cet article que je trouve très bien construit et très complet. Je ne manquerai pas de revenir y faire un tour (en particulier si j'ai des MS à la prochaine rentrée). Merci et bravo !

    8
    yassou95
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 13:38
    Bonjour,
    Merci pour ces idées que je vais m'empresser de mettre en place dans ma classe de petite section.
    Je suis moi même gauchère et j'ai toujours utilisé des ciseaux de droitiers sans que cela me pose de problème... À tel point que je n'arrive pas à découper avec des ciseaux de gauchers. Du coup, dans ma classe, je ne mets à disposition que des ciseaux de droitiers et je ne donne aux gauchers des ciseaux de gauchers que si je vois que ça correspond à un besoin. Cette année, sur les 4 gauchers que j'avais dans ma classe, un seul avait besoin de ciseaux de gauchers.
    9
    steph75
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 14:28
    Merci beaucoup
    10
    Mélanie
    Mardi 28 Juillet 2015 à 23:30

    Un grand merci pour ce partage !

    11
    Sylvie
    Vendredi 1er Janvier 2016 à 20:15

    Il est important de rappeler aux enfants que le droitier doit découper du côté droit de la ligne et le gaucher du côté gauche. La lame du ciseau doit "caresser" la ligne. Ainsi l'enfant peut découper sans laisser trop de blanc ni "manger" la ligne noire.

    12
    patlaly
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 22:24

    bonsoir, en cherchant une idée de sujet de mémoire pour le capa-sh option D, je suis tombée sur votre site et je tenais à vous remercier et vous féliciter pour tout ce travail et ces belles idées à mettre en place avec les élèves. Merci pour le partage !

    13
    Audrey
    Samedi 4 Mars à 16:34

    Bonjour,

    Merci pour ce super article. Je trouve enfin le temps de commencer une progression de découpage avec mes PS, et je pense appliquer certaines choses que vous exposez ici, donc merci !!!
    Une question cependant : où avez-vous trouvé ces super boites ? La blanche avec à l'intérieur les bandes aux différents motifs et les deux ciseaux ? Elles ont l'air d'avoir des crans pour créer ses propres "espaces".

    Par avance, merci

    Audrey

      • Mercredi 8 Mars à 17:30

        Bonjour ! Je n'ai pas la référence exacte de la boîte mais c'est une mallette dans ce genre là : http://amzn.to/2mBJ4D3 en fouillant un peu sur Amazon ou en magasin de bricolage vous devriez trouver votre bonheur :)

    14
    Jeudi 15 Juin à 21:34

    Bonjour,

    j'anime des ateliers d'arts plastiques, je trouve que ces précisions sont parfaites, très précises et très bien observées mais  c'est encore  encore mieux  quand  le découpage a un sens. On peut s'entraîner à découper tout en ayant un projet : découper des formes qui seront ensuite collées pour fabriquer une image qui permettra de se raconter une histoire. Par exemple découper des morceaux les plus égaux possible dans des bandes pré - découpées, les coller cote-à-cote pour figurer les wagons d'un train, puis dessiner avec un feutre des attaches entre les wagons, des fenêtres, les rails... Ou alors coller les morceaux les uns au-dessus des autres comme on construit une tour avec des cubes, puis rajouter des fenêtres avec un feutre...

    J'ai écrit un livre "les arts plastiques  ça aide à grandir" pour proposer de nombreuses idées de ce type  (à commander au Journal de l'Animation)

    15
    Magali
    Dimanche 10 Septembre à 22:40

    Merci pour ce partage. Je trouve l'idée très intéressante.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :




    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :