• Vous avez dans votre classe des élèves qui reviennent de récréation parasités par les petits conflits qu'ils viennent de vivre ?

    Ils passent le seuil de la classe rouges comme des tomates, tout ébouriffés et enragés par ce qui vient de se passer avec machin-chouette qui voulait jouer à chat-truc-muche mais après y'a truc-bidule qu'est arrivé et là il a dit que bidule-chose ne pouvait pas jouer et alors...

    Et alors dur dur de leur remettre la tête dans la technique de la soustraction avec retenue ou le règne de Charlemagne.

    Voilà donc peut-être de quoi les outiller pour faire face plus sereinement (Et puis ça tombe bien, c'est dans les programmes d'EMC)

    Aider les élèves à résoudre leurs conflits par eux-même

    Lire la suite...

    Pin It

    2 commentaires
  • Est-ce que dans votre classe on retrouve parfois le schéma classique ?

    • Le maître / la maîtresse pose une question
    • Au mieux : Les élèves qui savent lèvent le doigt, vous les interrogez, ils répondent
    • Au pire : Les élèves qui savent répondent plus vite que leur ombre, avant même que quiconque ait pu amorcer un levage de doigt (ou une quelconque réflexion)
    • De temps en temps : Vous interrogez un élève "au hasard" (mais pas vraiment, puisque vous essayez de choisir celui qui risque de s'endormir) et 95% du temps il est incapable de répondre car son esprit était parti à 20 000 lieues de la classe.

    Si je récapitule, le nombre d'élèves réellement engagés dans le questionnement est souvent loin des 100%.

    Aider tous les élèves à participer pendant les phases orales

    Lire la suite...

    Pin It

    4 commentaires