• Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour l'orthographe des mots

    Le problème de départ 

     

    "Il n'arrive jamais à mémoriser l'orthographe des mots"

    "Il a beau les écrire 50 fois, le lendemain il a déjà oublié"

     Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

    On va donc tenter une autre approche ;)

     

    Comment savoir d’où vient le souci ?

     

    Essayer de comprendre quelle stratégie l'enfant utilise pour tenter de mémoriser l'orthographe d'un mot qu'on lui présente.

    Comment ? On peut lui donner une étiquette avec un mot et lui demander de le mémoriser. On lui laisse un peu de temps.

    Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

    On cache l'étiquette et on lui demande d'écrire le mot. On lui pose alors quelques questions-métacognition (Que se passe-t-il dans ta tête quand tu apprends ?). Par exemple :

    "Comment as-tu fait pour que le mot reste dans ta tête ?"

    "Est-ce que tu t'es dit quelque chose, ou tu as vu quelque chose, ou tu as pensé à quelque chose, ou ... ?

    S'il ne sait pas, on recommence l'exercice en lui demandant de bien prêter attention à ce qui se passe dans sa tête.

    Certains enfants n’utilisent que la méthode de subvocalisation (Se répéter les lettres dans sa tête ou à voix basse : "LOUP - L - O - U - P") et ne sollicitent donc que la mémoire auditive. Ça peut être efficace sur du court terme (On se répète les lettres jusqu'au moment de les écrire) mais déjà au bout de quelques heures, tout est oublié.

    Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

    Plus d'infos théoriques dans cet excellent article d'orthophoniste sur la méthode MOV (entraînement de la Mémoire Orthographique Visuelle et de la mémoire de travail)

    On va donc voir comment aider ces enfants-là, avec une méthode motivante et efficace.

     

    Comment inciter les enfants à utiliser leur mémoire visuelle ?

     

    Le but c'est de faire en sorte que les enfants photographient les mots à mémoriser. On met donc en place des activités où le recours à la subvocalisation est trop coûteux. L'enfant est "forcé" de trouver une autre stratégie.

     

    - Indispensable : des cartes avec les mots à apprendre

    Ça peut être les mots invariables, les mots fréquents (On peut partir de la liste de fréquence lexicale du lexicologue Étienne Brunet, sur Eduscol), les mots pour la prochaine dictée...

    L'idéal est qu'ils soient le plus lisible possible. (Écrits assez gros, dans une police adaptée... vous pouvez vous référer à mon article sur l'adaptation des écrits)

    Vous trouverez une planche de cartes modifiable sur le blog de Cyrille Largillier :

    Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

    Pour découper les coins de cartes arrondis, ce petit outil pourrait vous être utile et vous faire gagner du temps : La perforatrice de coins

     Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

    - Le jeu MOV

    C'est un jeu qui a été créé par Rémi SAMIER, orthophoniste. Je l'ai découvert dans l'excellent livre 100 idées pour développer la mémoire des enfants : Exercer la mémoire de travail : une clé de la réussite scolaire 

    Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

    Le principe est assez simple, avec un plateau de jeu (pas indispensable mais motivant pour certains enfants) et surtout un .

    - L'enfant tire une carte-mot et la mémorise 

    - Il cache la carte, lance le dé

    - Et il effectue l'action indiquée par le dé. On peut utiliser un dé normal ou le dé proposé avec le jeu :

    Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

     

    Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

    - En cas d'erreur, pas de soucis, on reprend la phase de mémorisation (Avec si besoin, un petit coup de pouce avec, par exemple, l'orthographe illustrée. Je vous en parlerai dans le prochain paragraphe)

    - Si on réussit : on avance sur le plateau, ou on gagne la carte, ou un jeton ou... comme vous voulez quoi.

    Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

    Il est important que les tâches proposées soient multiples et tirées au hasard pour éviter que l’enfant anticipe au moment de la mémorisation du mot et continue à utiliser la subvocalisation (se répéter par exemple les lettres dans le sens inverse ou le nombre de voyelles ou... autres chose !)

    Tous les détails sont dans l'article sur la méthode MOV 

     Ma petite touche personnelle : un dé maison en bois (Je rajouterai la photo dès que je l'aurai sous la main)

    Il vous faut des cubes en bois brut, une imprimante ou photocopieuse laser, du liant acrylique. Toutes les explications nécessaires sont là : (Utile aussi pour les cadeaux de fête des mère/pères et autres)

    Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

    - Pour aller plus loin

    On peut aussi utiliser l'orthographe illustrée. Le principe est assez simple : des mots "déguisés" qui permettent de mémoriser les particularités orthographiques. Ceci aide bien à "Voir les mots dans sa tête"

    J'avais rédigé un article à ce sujet il y a quelques temps : Aider les élèves à mémoriser l'orthographe des mots : Orthographe illustrée et comptines orthographiques

    Aider les élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour mémoriser l'orthographe des mots

      

     Et vous ? Vous avez d'autres astuces pour aider les enfants à visualiser l'orthographe des mots ?

     

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  Aider les élèves perdus avec les nombres : la bande verticale

    Le souci avec la bande numérique classique

     

    En mathématiques, on propose parfois aux élèves de s'aider de la bande (ou frise) numérique. (Qui est dans 99% des cas horizontale, orientée de gauche à droite)

    Elle peut aider à :

    - Trouver le plus grand ou le plus petit nombre,

    - Ordonner,

    - Comparer,

    - Additionner, soustraire,

    - Surcompter etc.

    Aider les élèves à ordonner les nombres

    Sauf que le soucis, parfois, c'est que l'élève ne maîtrise pas (ou pas bien) le sens de lecture gauche-droite. (Fréquemment le cas chez les élèves dys par exemple, mais chez les autres aussi)

    Dans ce cas-là, tout se complique et il devient impossible de comprendre la maîtresse qui parle de :

    - "Nombre qui est avant" et donc "plus petit: C'est où avant ?

    -  "Avancer de 3 cases pour ajouter 3" : On "avance" dans quel sens ? Par là ou par là ?

     

    Parfois, l'enfant comprend tout de même le principe mais comme ce n'est pas automatisé, la compréhension est ralentie et ils perdent le fil.

     

     

    La solution ? La bande numérique verticale !

     

    C'est tout bête mais j'avoue n'y avoir jamais pensé avant : Une bande numérique verticale.

    Plus intuitif, plus simple à comprendre : Plus le nombre est haut, plus il grand. C'est logique. Tout comme l'arbre (ou l'immeuble ou ce que vous voulez) le plus haut est le plus grand. 

    Aider les élèves à ordonner les nombresAider les élèves à ordonner les nombres

    Les concepts de monter/descendre et haut/bas sont généralement assimilés très tôt chez les enfants (bien avant gauche/droite)

     

     

    Ou en trouver une ?

    Pour un affichage de classe

    - Une bande de 1 à 30 sur l'incontournable site de la maternelle de moustache :

    Aider les élèves à ordonner les nombres

    - Une autre de 1 à 60 dans la Boite à outils, dans l'article sur le jeu de la fusée :

    Aider les élèves à ordonner les nombres

    Pour un outil personnel ou ponctuel

    Plutôt que de l'afficher au mur (Ça peut vite monter trop haut, prévoir un escabeau !) on peut aussi faire un rouleau à dérouler en cas de besoin. On trouve ça sur le site Lire Ecrire Compter de 1 à 100

    Aider les élèves à ordonner les nombres

     

     

    Et enfin, LE truc génial : une super activité de découverte multisensorielle

     L'idée vient d'un blog anglophone : Kinder Doodles

    Une bande numérique géante à fabriquer soi-même : une bande de moquette et du gros scotch (Ou tout simplement tracée à la craie dans la cour ou au Lyra triple one ou Stabilo Woody effaçables à l'eau dans la classe)

    Et là, tout devient limpide pour l'enfant : on part du départ (Le zéro) et on peut réellement avancer, reculer... compter le nombre de pas (ou de saut). 

    Comment aider les élèves perdus avec les nombres : la bande verticale

    La notion s'ancre dans le corps. La mémoire kinesthésique peut faire son boulot.

    Et les enfants qui ont la bougeotte peuvent bouger et donc mobiliser leur attention pour les apprentissages (et non pour entraver leurs mouvements). Plus d'infos à ce sujet dans l'article "Aider les élèves qui ont la bougeotte"

    Comment aider les élèves perdus avec les nombres : la bande verticale

     

    On peut aussi envisager l'activité avec les chaînes de 100 ou de 1000 Montessori. Vous aurez un aperçu de cette activité sur le blog En classe avec Montessori, ou en faisant une recherche Google.

    Comment aider les élèves perdus avec les nombres : la bande verticale

    Pour un déroulé très clair et détaillé, vous pouvez consulter l'incroyable livre de l'Ecole Vivante : Montessori Pas à Pas

    Comment aider les élèves perdus avec les nombres : la bande verticale

    Et chez vous ? Bande numérique horizontale ou verticale ? Racontez-nous !

         

    Pin It

    13 commentaires