• Dépasser ses difficultés en lecture c'est parfois tout d'abord dépasser ses craintes. Peur de ne pas y arriver, peur de se tromper, peur de bafouiller, peur d'être jugé...

    Mais comment faire ? 

    Une piste qui sort de l'ordinaire et qui vaut le coup d'être explorée et adaptée : Les chiens de lecture ou Chiens d’assistance à l’apprentissage de la lecture

    Chien de lecture : Aider les apprentis lecteurs à prendre confiance

     

    L'idée vient de Finlande mais s'est rependue dans les autres pays nordiques et aux Etats-Unis.

     

    Un chien de lecture ça sert à quoi ?

     

    Le principe est simple : Permettre à des enfants en difficulté face à la lecture de faire la lecture... à un chien. (Non, non, ne partez pas tout de suite, ça parait farfelu mais c'est drôlement intéressant !)

     

    Il y a plein d'avantages :

    - Le chien est drôlement tolérant : Si l'enfant hésite, annone, fait des erreurs de lecture... il ne lui en tiendra pas rigueur et ne fera jamais le moindre commentaire désagréable. Il accepte le lecteur tel qu'il est.

    - C'est motivant : On ne lit pas juste pour lire, il y a un but : lire pour le chien (qui lui, ne peut pas à priori ;) )

    - C'est satisfaisant et sa renforce l'estime de soi : On a lu POUR quelqu'un, pour lui faire plaisir, pour qu'il passe un bon moment... et ça fait du bien de faire du bien. Ça aide à se sentir utile. Et puis l'enfant sait plus que le chien. Je sais lire (un peu), le chien ne sait pas du tout lui.

    - Ça détend. Plusieurs études ont montré que le contact avec les animaux était apaisant pour tous (Enfants, personnes âgées, personnes en situation de handicap...). Je pense notamment aux chiens d'éveil des enfants autistes.

    - Ça aide naturellement les enfants un très (trop ?) actifs à se poser (pour ne pas énerver le chien) et ça aide à se concentrer.  

    Pour en savoir plus, vous trouverez sur le site zoothérapie Quebec, un article très intéressant sur l'utilisation thérapeutique de l’animal auprès des enfants

    Chien de lecture : Aider les apprentis lecteurs à prendre confiance

     

    Concrètement, comment ça se passe ?

     

    - Les chiens de lecture sont choisis et entraînés... et toujours encadrés par un maître chien

    - Dans l'idéal la séance n'a lieu qu'en présence du chien et du maître chien. Ceci permet d'être dans un cadre neutre, sans jugement et rassurant. (Personne n'est là pour me dire si je lis bien ou mal, si j'ai fait des erreurs, si je devrais faire plutôt comme-ci ou comme-ça)

    - Les séances de lecture sont assez courtes, 5 à 15 minutes par élève en fonction de son niveau de lecture. Ceci permet de maintenir l'attention de l'élève... et du chien !

    - Les séances sont régulières, et toujours avec le même chien pour le même lecteur. Ceci permet de tisser des liens avec l'animal, de se construire une petite routine, de se sentir de plus en plus à l'aise.

    Une vidéo pour ceux qui voudraient voir commet ça se passe en vrai :

     Et si on n'a pas de chien ?

    Bon effectivement, pas toujours facile de trouver un Chien de lecture accompagné de son maître chien au fin fond de la Creuse ou de la Meurthe et Moselle. Et puis pour faire entrer un chien dans une école c'est quand même rudement compliqué (On a déjà été confronté à cette difficulté à plusieurs reprises pour des enfants malvoyants ou avec un handicap moteur)

    Voici donc quelques alternatives possibles :

    - Opter pour... la Vache de lecture !

    Chien de lecture : Aider les apprentis lecteurs à prendre confiance

    Non, non, je ne rigole pas. Une visite à la ferme et l'affaire est dans le sac. On en parle d'ailleurs sur le site du Ministère des Affaires étrangères de Finlande (C'est du sérieux, hein ?), dans l'article "Lire avec un chien de lecture Finlandais" (Que j'ai découvert grâce à Marie d'Education Creative, merci !)

    Chien de lecture : Aider les apprentis lecteurs à prendre confiance

    - Pas de vache non plus ? Les chats, gerbilles, lapins... ou autres peuvent aussi apprécier les histoires. Cette fois on trouve l'info dans l'article du Finlandais Raisa Alameri : "Je suis là pour écouter : Lire à un chien dressé" Mais il est vrai que les chiens interagissent mieux. 

    Chien de lecture : Aider les apprentis lecteurs à prendre confiance   Chien de lecture : Aider les apprentis lecteurs à prendre confiance

     

    D'autres pistes moins farfelues ?

    Ça me fait penser à quelque chose de plus simples à mettre en place et qui se fait déjà :

    - La lecture à des enfants plus jeunes qui n'ont pas encore accès à la lecture. Généralement c'est organisé en classes entières. Pourquoi ne pas former des binômes plus intimistes et rassurants ? Par contre si la lecture n'est pas assez fluide, les petits peuvent décrocher, soupirer, se plaindre. Il faut alors bien choisir des livres adaptés au niveau des lecteurs. Pour les élèves très en difficulté prendre des petits livres très simples à lire à des élèves de petite section par exemple. Et également être attentif à la constitution des binômes et leur permettre de lire aux élèves les plus accommodants.

    Chien de lecture : Aider les apprentis lecteurs à prendre confiance

    - On peut aussi soumettre l'idée aux enfants et aux parents de tenter l'expérience chez eux, avec leur propre chien ou celui d'un membre de la famille, d'un ami, d'un voisin... donnez leur le lien de cet article ;) 

    - Enfin certains enfants peuvent également être motivés à faire la lecture à leurs poupées, doudous, figurines... discutez-en avec eux !

     

    Et vous ? Vous avez en mémoire des expériences similaires à celles-ci ?

     

    Moi cette histoire de chien, ça me rappelle un article que j'avais écris il y a quelques temps : Aide à la motivation : Le TAGteach, des chiens aux humains

    Chien de lecture : Aider les apprentis lecteurs à prendre confiance

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Biblio Pédago n°1

    C'est quoi cette nouvelle rubrique ?

    Je me laisse vite envahir par les livres : je les stocke, je les lis (pas tous...), je les feuillette, j'en lis un morceau par-ci, par-là, je les conseille, je les prête (aux collègues, aux parents...).

    Depuis que je "blogue" un peu plus sérieusement, je reçois pas mal d'exemplaires en service de presse. Du coup dans ma classe/bureau/repère, j'ai une bibliothèque bien fournie et une liste de prêt longue comme le bras. (Je travaille sur un secteur de plusieurs écoles et mes livres se baladent beaucoup)

    Bref, il y a vraiment tout un tas de livres dont j'aimerais vous parler. J'ouvre donc une nouvelle rubrique : "Biblio Pédago" sur les livres parlant pédagogie.

     

    Biblio Pédago n°1 : Montessori Pas à Pas - 2/6 ans

    LE livre à avoir dans son cartable (si on n'a pas mal au dos !)

    Le premier livre de cette rubrique, je ne l'ai pas choisi au hasard, c'est vraiment une perle. LE livre que l'on devrait trouver dans toutes les écoles de France et de Navarre : Montessori Pas à Pas - 2/6 ans de l'Ecole Vivante

    Biblio Pédago n°1 : Montessori Pas à Pas - 2/6 ans

     

    C'est un gros pavé imprimé sur du beau papier : 300 pages et plus d'1,5kg ! On y trouve TOUT ce qu'il faut pour mettre en oeuvre facilement TOUTES les situations d'apprentissage Montessori, initialement prévues pour les 2-6 ans dans la pédagogie Montessori mais ça peut coller jusqu'au programme du cycle 3 (Grammaire, division etc.)

    Vous pouvez voir le sommaire en entier en cliquant ici :

    Biblio Pédago n°1 : Montessori Pas à Pas - 2/6 ans

     

     

    Qu'est-ce qui est si génial avec ce livre ?

     Tout est tellement bien expliqué (avec schémas à l'appui) que tout le monde peut y arriver, même non formé à la pédagogie Montessori. Il suffit de suivre les étapes.

    C'est là que ça devient intéressant, parce que ça permet, au choix de :

    - Faire du Montessori à 100%

    - Enrichir ponctuellement la découverte d'une nouvelle notion

    - Faire de la remédiation ou de la différenciation avec les élèves en difficulté.

    Extrait sur les opérations avec les timbres ici :

    Biblio Pédago n°1 : Montessori Pas à Pas - 2/6 ans

    Généralement, je vais travailler dans les classes et pendant que la classe découvre la notion de manière traditionnelle avec l'enseignant, j'aborde la même chose mais à la sauce Montessori avec le matériel adéquat (acheté sur mes crédits, trouvé dans les écoles ou fabriqué). Et souvent, l'enseignant de la classe trouve ça super et prévoit de se lancer à son tour pour une prochaine fois. C'est généralement à ce moment-là que je conseille le bon gros livre orange.

    Extrait de 4 pages sur les lettres rugueuses ici :

    Biblio Pédago n°1 : Montessori Pas à Pas - 2/6 ans

     

    Aborder toutes les notions de manière multisensorielle (toucher, entendre, écouter, manipuler, observer, ressentir...) grâce à un seul livre, c'est plutôt chouette, non ?

     

    Ok, mais il est un peu cher ton gros livre

    Oui, c'est vrai, 77€ la version imprimée sur le site de l'Ecole Vivante... et c'est vrai que parfois les budgets ne sont pas illimités (voir quasi inexistants...) donc vous pouvez commencer par acheter une rubrique seulement, en pdf téléchargeable. Celle que j'utilise le plus c'est les maths (Tout coule tellement de source avec Montessori pour les maths... c'est magique !). 24€ ;)

     

    Et après ?

    Après (Tout bientôt !), l'Ecole Vivante va sortir la suite, Montessori Pas à Pas - 6/12 ans

    Biblio Pédago n°1 : Montessori Pas à Pas - 2/6 ans

     

    Et si tu as la chance d'avoir déjà le bon gros livre orange chez toi, il y a en ce moment sur la page Facebook de l'Ecole Vivante, un super concours photo pour gagner 3 exemplaires du bon gros livre bleu. Voici d'ailleurs ma participation (Histoire peut-être de vous en parler dans un prochain "Biblio Pédago") 

    Biblio Pédago n°1 : Montessori Pas à Pas - 2/6 ans

     

    Et vous ? Quels livres "Montessoriens" dans votre biblio ?

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Aider les élèves à manipuler les chiffres romains

     

    Les chiffres romains, c'est bien utile ça ?

    Oui, parce que si on ne sait pas (ou mal) les lire, ça peut être source de beaucoup d'erreurs ou d'incompréhensions en histoire (siècles, noms de rois...), en littérature (Numéros de chapitres ou de tomes...), en géographie (Numéros d'arrondissements)...

    Aider les élèves à manipuler les chiffres romains

    Comprendre les chiffres romains en s'amusant c'est possible ?

    Oui ! Avec un petit jeu super sympa (et le seul à ma connaissance) qui n'est pas spécialement pensé pour être un jeu éducatif mais plutôt un jeu... ludique, et c'est tant mieux !

    Et puis, même si on sait qu'il est bien plus efficace de passer par la manipulation pour apprendre quelque chose, ce n'est pas toujours facile de trouver comment. Et bien pour les chiffres romains, les dés c'est l'idéal. On peut les déplacer à sa guise pour fabriquer ses propres nombres. (Et hop ! Le I devant le X pour faire 9... ou après pour faire 11)

    On a déjà fait un paquet de parties en famille mais aussi sans les enfants (C'est donc un jeu qui est AUSSI intéressant pour les adultes). Il est indiqué à partir de 10 ans mais Charlie a tout de suite compris et adore le jeu. Rosie, 6 ans a eu besoin d'un peu d'aide au début mais maintenant ça tourne ! (Ce sont des enfants qui ont l'habitude des jeux de société mais je pense qu'à partir du CE2 c'est sans soucis)

    Un jeu de dé qui fait penser au Yam's mais en mieux.

    Ave de Gigamic

    Aider les élèves à manipuler les chiffres romains

     

    Je vous copie/colle la description de Gigamic parce que je ne ferais pas mieux :

    Lancez les dés, comme dans la Rome antique, en essayant de former les chiffres romains les plus élevés possibles. Mais sachez vous arrêter à temps : «Alea jacta est» ; les dés pourraient ne plus former un nombre romain valide ce qui mettrait immédiatement fin à votre tour. Qui plus est, il faut inscrire ses résultats dans l’ordre croissant sur la feuille de score ! Heureusement quelques cartes Actions viendront vous sortir d’un mauvais pas. Le premier joueur à avoir inscrit 7 nombres met fin à la partie, le joueur qui cumule le plus de points gagne !

    Veni, vidi, ça va, mais vici... c’est pas gagné !

    Au bout de quelques parties, on a vite compris qu'il valait mieux éviter de tirer 2 fois le V ou quatre fois le I. Et par la même occasion on maîtrise les chiffres romains jusqu'à 39 en moins de deux. C'est largement suffisant pour la plupart des utilisations que l'on fait des chiffres romains à l'heure actuelle.

    En même temps on révise un p'tit coup l'ordre des nombres et ça fait pas de mal.

    Contenu de la boîte :

    Aider les élèves à manipuler les chiffres romains

     

    Pour vous faire une idée plus précise, vous pouvez télécharger la règle sur le site de Gigamic.

     

    Vous connaissez d'autres ressources sympas pour bosser les chiffres romains ?

     

    Pin It

    votre commentaire
  • De retour après une pause de quelques mois... j'étais occupée

    De retour...

    Pin It

    15 commentaires
  • Si vers chez vous les listes d'attentes chez les orthophonistes sont longues comme le bras (comme chez nous),

    Voici un site "En attendant l'ortho" avec des idées, des astuces, des jeux (comment se servir des Playmobils ou des p'tites voitures pour apprendre tout un tas de choses), des cartes à imprimer et tout un tas de choses chouettes ... 

    Pour les parents... et pourquoi pas les enseignants (En tous cas ce site mérite d'être connu des enseignants pour le conseiller aux parents qui en auraient besoin)

    Idée génialissime je trouve : SOS-orthophonie

    Aider son enfant en attendant l'orthophoniste

     

    Et pour compléter, 2 livres allant à l'essentiel, avec des idées vites lues et concrètes, pour la classe ou les APC. Plutôt à destination des enseignants cette fois :

    100 idées pour que tous les enfants sachent lire de Corinne Gallet

    Aider les enfants en attendant l'orthophoniste

     

    Plus d’infos (et des avis de lecteurs) en cliquant sur le lien ou l'image ci-dessus. Le sommaire et de nombreux extraits sur Google Book.

    Pour les élèves qui rencontrent des difficultés en lecture/écriture je le trouve top. Et la plupart des conseils sont bons à prendre pour l'ensemble de la classe.

    100 idées pour aider les élèves en difficulté à l'école primaire de Isabelle Deman

    Aider les enfants en attendant l'orthophoniste

    Comme pour l'autre cliquez sur la couverture ou allez sur Google Book.

    Plus général, et avec des conseils pour les élèves rencontrant des difficultés à l'oral également.

     

    Enfin, pour préparer la rencontre avec l'orthophoniste qui se fera bien un jour ou l'autre, un livre pour les enfants, histoire de se rassurer, d'en rigoler :

    L'Orthophoniste de Mim et Jess Pauwels

    Aider les enfants en attendant l'orthophoniste

    Alex Morphème est orthophoniste. Un soir très tard, alors qu'il s'apprête à quitter son cabinet, un patient étonnant arrive : c'est un petit dragon du nom de Barnabé, accompagné de sa mère, une énorme dragonne pas commode. Barnabé vient consulter parce qu'il n'arrive pas à prononcer les -r sans cracher du feu. A l'école, tout le monde se moque de lui... L'orthophoniste accepte de s'occuper de son problème d'élocution. Le seul hic, c'est qu'il n'a aucune idée des risques qu'il prend !

    Vous avez d'autres idées/ conseils en attendant le jour J ?

    Pin It

    3 commentaires
  • Une affiche à coller sur la porte de sa classe (ou de la classe des collègues : de ceux qui sont marrants pour leur faire plaisir, de ceux qui ne le sont pas pour les faire réagir ;) ) à partager, à diffuser !

    Rire pour mieux apprendre

    Télécharger « Maitresseuh - Une journée de classe sans rire.pdf »

     

    L'auteur de cette citation, Alexander S. NEILL, est l'auteur du fameux Best-Seller "Libres enfants de Summerhill", dans lequel on découvre l'école autogérée de Summerhill, fondée en 1921 et qui existe toujours. Controversé, certes, mais des idées à prendre c'est indéniable. A lire, ne serait-ce que par curiosité...

    Rire pour mieux apprendre

     

    Pourquoi rire en classe ?

    Parce qu'il y a un réel effet positif sur les apprentissages. C'est prouvé scientifiquement : j'ai volontairement cité tous les chercheurs qui se sont penchés sur la question.

    En effet, le rire :

    - Détend et soulage les tensions : 1 minute de rire = 45 minutes de relaxation complète. Rire réduit l’anxiété :  l’humour est l’un « des moyens les plus commodes pour faire échec à l’anxiété » (Kertesz-Vial, 2000)

    - Améliore la concentration : L’humour aurait le pouvoir de « permettre un effort soutenu, activer la concentration mentale, recharger l’énergie disponible pour conduire à terme l’ouvrage engagé » (Galisson, 2002). 

    - Motive et facilite l’apprentissage (Robinson, 1983) "L’humour contribue à introduire la variété nécessaire à une meilleure motivation en réduisant la monotonie et l’ennui" (Arnold, 2006 ; Wagner & Urios-Aparisi, 2011). L’humour aurait le pouvoir de « piquer la curiosité, éveiller l’intérêt, modifier l’attitude du sujet vis-à-vis de l’objet d’étude» (Galisson, 2002). 

    - Favorise la confiance en soi en procurant un sentiment de supériorité (Teslow,1995). L'humour peut "créer une zone de sécurité où l’apprenant n’a pas peur de prendre les risques impliquant la prise de parole" (Arnold, 2006). De plus, le rire créé un sentiment d'appartenance au groupe (Tessier, 1984)

    - Aide à la mémorisation : L'humour, en associant une expérience positive à l'énoncé, facilite sa mémorisation (Gentilhomme, 1988, Ulloth, 1998)

    - Développe plusieurs activités cognitives : Intégration des concepts (Bariaud, 1983), développement d'images mentales (Jacobi), flexibilité mentale (Baterson et Fly, 1963) Créativité (Ziv, 1979), Métacognition (Lefort, 2002)

    Et pour finir de vous convaincre si besoin, et élargir un peu (c'est aussi bon pour la santé de rire !), une super infographie qui vient de chez Hoptoys :

    Rire pour mieux apprendre

     

    Comment faire rire en classe ?

    L'anecdote amusante qui réveillera la classe, la blague qui fixera tel ou tel apprentissage, le dessin humoristique qui donnera envie d'en savoir plus...

    Pour certains enseignants, c'est naturel, pour d'autres moins.

    Rire pour mieux apprendre

     

    Nos amis Belges du portail de l'enseignement en fédération Wallonie-Bruxelles nous aident un peu grâce à ce document : Enseigner avec le (sou)rire et le jeu . Ils proposent des exemples très concrets, à travers plusieurs grands axes :

    - Introduire des cours ou des séances par une histoire drôle
    - Assaisonner une matière sérieuse par un zeste d’humour
    - Prévoir des dispositifs d’enseignement ludiques
    - Se présenter de manière comique
    - Raconter des blagues
    - S'exercer à détourner une agression au cours d’un jeu de rôles
    - Présenter un bref exposé en recourant à des exemples et des moyens ludiques

    Rire pour mieux apprendre

     

    Une recherche rapide sur Google Image avant chaque début de séquence peut-être un bon début ! Une recherche du genre "Dessin humoristique + le thème de votre séquence" par exemple "dessin humoristique papillon chenille" ou "dessin humoristique volcan"...

    Rire pour mieux apprendre

    Si l'objectif est plutôt la détente et la concentration, on peut s'orienter vers le yoga du rire. On trouve plusieurs jeux adaptés aux enfants dans le livre " 100 jeux avec Namasté pour la concentration, émotions... " de France Hutchison  (Il n'y a pas que des activités Yoga du Rire mais plusieurs pages y sont consacré) : 

    Rire pour mieux apprendre

     

    La collection Pedayoga innove encore ! Après son succès dans les écoles et les garderies, et surtout après avoir transmis plusieurs milliers de formations PedaYoga aux enseignants, intervenants, éducateurs et parents, France Hutchison vous propose 100 jeux pour aider les enfants à se concentrer, apprendre, socialiser et gérer leurs émotions. Les enfants sont stressés et anxieux de nos jours, surtout lorsqu'on observe les exigences et la rapidité qu'on leur impose. Les techniques et jeux de ce livre sont inspirés du yoga du rire, des couleurs, de la musicothérapie, du massage et du mouvement. Vous pourrez agrémenter vos moments de détente avec les enfants en y ajoutant un jeu ou une technique qui aidera l'enfant à être en équilibre émotionnel, physique et psychique.

    Et pour approfondir la technique et trouver d'autres idées : "Le yoga du rire : Hasya yoga et clubs de rire du Dr Madan Kataria" 
    de Corinne Cosseron, Linda Leclerc 

    Rire pour mieux apprendre

     

    Sources

    - L'article "Humour et apprentissage des langues : une typologie de séquences pédagogiques" de Joséphine Rémon paru dans la revue de linguistique et de didactique des langues

    - Le mémoire de Myriam BAUD : "Lire pour apprendre, rire pour apprendre"

    - Le livre "Rire et sourire pour être en paix" de Lucie Marcotte qui allie théorie et pratique :

    Rire pour mieux apprendre

    Rire et sourire pour être en paix ! ...un outil joyeux, simple, efficace, gratuit et accessible à tous pour favoriser l’état de paix intérieure, une bonne santé, et contribuer à un monde de Paix! Les enfants rient en moyenne de 300 à 400 fois par jour, les adultes, 10 à 20 fois par jour, et pourtant c’est une médecine simple, positive, normale et naturelle! Offrez-vous quelques minutes de rire et sourire par jour pour favoriser un état de bonne santé et en ressentir les bienfaits! Ce petit livre propose une combinaison d’informations sur le rire et le sourire, le mécanisme du rire, les effets bienveillants sur la santé du corps... • équilibre le système nerveux • antistress naturel • relaxant musculaire • calme la douleur • renforce le système immunitaire • améliore la respiration et l’oxygénation des cellules • améliore la digestion • fortifie le cardio-vasculaire et la santé psychologique... • bonne humeur • optimisme et pensée positive • reconnaissance, confiance et estime de soi • joie et paix intérieure • relations humaines et communications bienveillantes et 63 exercices de rire et sourire! • yoga du rire • expérience des bienfaits • appréciation de la vie • état de paix et joie du cœur!

     

    Et vous, dans votre classe, ça rigole ou ça rigole pas ?

    Racontez-nous votre plus grosse rigolade en classe, vos idées, vos astuces... j'ajouterai une compilation de tout ça dans l'article !

    Pin It

    8 commentaires
  • Aider les élèves à mémoriser le tracé des lettres : Lettres à modeler

     

    Toujours dans le cadre des mes ateliers de lecture multisensorielle (Un article récapitulatif bientôt), aujourd'hui : les lettres à modeler : Kinesthésique, tactile, visuel, auditif... et olfactif si on veut.

    Et pas qu'en maternelle : on continue en CP voire plus si besoin (pour certaines lettres sources de confusions par exemple)

     

    Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels

     

     - On choisit une boule de pâte à modeler de la couleur (Et odeur si on veut... plus d'infos dans l'article sur l'odeur des lettres) correspondant à notre lettre. Par exemple de la pâte à modeler rouge pour le F de fraise (et si elle sent la fraise c'est encore plus chouette)

    - On sniffe la pâte si elle sent quelque chose !

    - On fait un long boudin de pâte à modeler.

    - On s'en sert pour former notre lettre (pour ma part en cursive puisqu'on écrit en cursive).

    Une règle primordiale : Quand on écrit en attaché on essaye de lever le crayon le moins souvent possible. Là c'est pareil : on essaye, autant que possible, de faire la lettre en un seul morceau. On ne coupe le boudin que si à l'écrit on est obligé de lever le crayon.

    C'est là que ça devient intéressant, surtout pour les lettres qui nécessitent de repasser sur une partie du tracé. Comment on fait ? On replie la pâte et on la fait passer à côté ? Par-dessus ? Et pour celles où il faut habituellement lever le crayon ? On coupe la pâte ? A quel moment ? Chacun peut donner son avis, aider...  Très intéressant pour le repérage dans l'espace.

    Et après toutes ces discussions on se souvient bien du tracé de la lettre ! Parce qu'on retient 70% de ce dont on a discuté :

    Aider les élèves à mémoriser le tracé des lettres : Lettres à modeler

     

    - S'il est difficile de trouver par soi-même comment former la lettre en pâte à modeler, je donne des p'tits "tapis à modeler" : des fiches plastifiées recto/verso sur lesquelles on peut poser sa pâte. D'un côté, les supers lettres de Dys é moi avec points de départ et d'arrivée (plus simple)

    Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels

    De l'autre, celles du super blog How I Play with my mom (Une maman psychomotricienne). Il n'y a plus d'indices, il faut se souvenir de l'endroit d'où on démarre.

    Aider les élèves à associer tracé et son des lettres : Lettres à modeler

    A vous de voir par quelle étape commencer (tapis avec points, tapis sans point, ou pas de tapis) et si vous pouvez passer aux suivantes ou pas. Je laisse souvent les élèves juger par eux-même.

    - Une fois la lettre réalisée, on suit le tracé du doigt par-dessus la pâte, en prononçant le son associé ou en verbalisant le tracé.

     

    Il fut un temps où je fabriquais moi-même ma pâte à modeler et où je la parfumais avec des huiles essentielles inoffensives pour les enfants, des épices, du shampoing... vous trouverez facilement des recettes sur Pinterest. Quelques exemples ci-dessous, venant de chez Lilly of the Valley, Dans ma tribu, Education créative, Fairy's fabrics et Add fun and mix   :

    Aider les élèves à associer tracé et son des lettres : Lettres à modeler   Aider les élèves à associer tracé et son des lettres : Lettres à modeler   

    Aider les élèves à associer tracé et son des lettres : Lettres à modeler    Aider les élèves à associer tracé et son des lettres : Lettres à modeler    

    Aider les élèves à associer tracé et son des lettres : Lettres à modeler

     

    En ce moment j'ai de la pâte à modeler toute faite qui ne sent rien... mais c'est mieux que rien ! (De la Plastilina parce qu'elle ne durcit pas à l'air libre... mais finalement je la trouve trop dure et difficile à manipuler. Je repasserai surement à la Play Doh la prochaine fois). J'essayerai aussi d'en parfumer certaines.

     

    Et vous ? Lettres à modeler ou pas ?

    Pin It

    5 commentaires
  • Quand l'association lettre/son (Visuel/Auditif) a du mal à s'installer, il peut être utile de passer par le biais d'un autre sens. Aujourd'hui : l'odorat (oui oui, je vous assure !)  

    Aider les élèves à associer lettre et son grâce à l'odorat

     

    Selon Régine Zekri-Hurstel (L’alphabet des cinq sens), le taux de rétention après 1 an de la mémoire visuelle est de 3%. Pour la mémoire auditive : 5%. Pour la mémoire du gout, du toucher et du mouvement : 45% et enfin, pour la mémoire olfactive, 90%. J'ai ai fait une affiche pour rendre la chose plus facile à comprendre du 1er coup d’œil :

     

    L'odeur des lettres

    Télécharger « Maitresseuh - Mémoire taux de rétention.pdf »

     

    C'est ce qui m'a donné l'idée d’utiliser des feutres et crayons parfumés dans le cadre de mes ateliers de lecture multisensorielle. (Je vous en dirai plus à ce sujet dans un prochaine article)

    Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels

    On associe les lettres à une odeur (V comme vanille, P comme pomme, R comme réglisse ou rose...)

    Dans l’idéal j'essaye de donner à sentir aux enfants des odeurs plus naturelles (de vrais fruits épices ou fleurs, des huiles essentielles avec toutes les précautions qui s'imposent...) et on en profite pour goûter ! Mais j'avoue que les feutres et crayons c'est pratique, non périssable et toujours dispo !

    Pour faciliter la mémorisation, on prend le temps de discuter, d'échanger. Quelle odeur ça nous rappelle (le chocolat chaud du p'tit dej, la tarte aux pommes de Mamie Lucette, le linge qui sent la lessive à la lavande quand on le sort de la machine à laver...). C'est le concept de la Madeleine de Proust. Plus d’infos dans mon mémoire de CAPA-SH sur une approche multisensorielle de la lecture :

    L'odeur des lettres

    Puis, je laisse les élèves tracer les lettres avec leur "outil odorant" le nombre de fois qu'ils veulent, en grand, en petit, avec ou sans lignes... les sentir, bien sûr... mais toujours en prononçant le son associé et/ou en verbalisant le tracé. Ce travail vient généralement après une première manipulation avec les lettres rugueuses, les bacs à sable à tracer etc.

    Avec nos feutres, on invente parfois des "lettres déguisées" à l'image du fruit (ou fleur ou autre) adéquat... En reprenant l'idée de Godeleine de Rosamel dans Dessine avec des lettres

    L'odeur des lettres

     

    Voilà ce que ça donne à peu près pour le l de lavande, le a de ananas, le b de banane... mais les enfants ont souvent de chouettes idées et la mémorisation est meilleure quand l'idée vient d'eux.

     

    L'odeur des lettresL'odeur des lettres         L'odeur des lettres

    Ça permet de se créer une image mentale favorisant l'accès au son de la lettre quand on la voit.

    Pour un travail plus conventionnel, les feutres peuvent aussi être utilisés pour des fiches d'écriture traditionnelles.

    En prolongement, je fabrique aussi de la pâte à modeler parfumée qui nous sert à former les lettres, toujours en prononçant leur son (Vive la multisensorialité !). Je ferai un article à ce sujet dès que possible.

     

    Bon, j'avoue, toutes les lettres n'ont pas d'odeur ! Pas grave, elles seront travaillées sous un autre aspect, par le biais d'autres ateliers. Et puis l'étude systématique de chaque lettre n'est pas nécessaire. En général je sélectionne les plus plus fréquentes dans la langue française. Les autres s'acquièrent ensuite par imprégnation (plus d’infos dans mon mémoire)

    Je partage avec vous un de mes documents de travail, dans lequel j'ai recensé pour chaque lettre, les référents olfactifs et gustatifs qui pouvaient être utilisés, les feutres ou crayons correspondant existants, les ingrédients qui pouvaient être utilisés pour la confection de pâte à modeler olfactives et les éléments à goûter. Doc non exhaustif, donnez moi vos idées pour compléter si vous voulez.

    Aider les élèves à associer lettre et son grâce à l'odorat

    Télécharger « Maitresseuh - Associations lettres goûts odeurs.pdf »

     

    Enfin, les outils que j'utilise (ou ai utilisé) :

    Des feutres parfumés :

    Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels     Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels     Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels  

    Des crayons parfumés, Scentos ou Sketch and Sniff :

    Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels    Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels

    Des stylos parfumés, Scented pen fruity ou Bic

    Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels Aider les élèves à mémoriser les correspondances lettres/sons - Ateliers multisensoriels

     On peut aussi utiliser les petites boîtes odorantes du loto des odeurs :

    Aider les élèves à associer lettre et son grâce à l'odorat

     

    Ou, pour le goût, les dragées à sucer du loto des saveurs  :

    Aider les élèves à associer lettre et son grâce à l'odorat

     

    Suite à cet article, quelques avis et témoignages de parents et enseignants recueillis sur le groupe "Dyscussions Parents Professeurs" sur Facebook :

    "Quelle bonne idée. J'ai travaillé sur le même principe pour la reconnaissance d'images avec des élèves autistes non verbaux en IME. Et ça a très bien marché." Flo

    "Cette méthode utilise une singularité neurologique très fréquente chez les des Dys, la synesthésie." Dominique.

    Un article très complet et intéressant à lire sur ce sujet sur le site du projet Synesthéorie

    "Wouah je ne savais pas que cette méthode existait ! Pour l'avoir pratiquée avec mon fils quand il était plus petit, je confirme que cela l'a beaucoup aidé car il a un odorat très développé (voir hors norme) et il faisait beaucoup de confusions de sons. Nous avons utilisé les feutres, les pâtes à modeler, les feuilles de papiers, les cartons différents etc... Et quand on a la chance d'être à la campagne, à la mer, on utilise la nature, notre environnement. L'association à une odeur, à une image puis ensuite un mot c'est de l'ordre du magique surtout pour un enfant dyslexique/dysorthographique." Valérie

     

    Et vous, vous la sentez comment cette approche ?

    Pin It

    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires